Identification



Newsletter

Subscribe

Personnes en ligne

Wir haben 36 Gäste und 1 Benutzer online

Nombre de Visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
JTS_COUNTER_TEXT_TODAY :
1444
JTS_COUNTER_TEXT_YESTERDAY :
1384
JTS_COUNTER_TEXT_WEEK :
2828
JTS_COUNTER_TEXT_MONTH :
34925
JTS_COUNTER_TEXT_TOTAL :
974768
JTS_COUNTER_TEXT_ISONLINE 35 JTS_COUNTER_TEXT_TOTALUSERSJTS_COUNTER_TEXT_PLURAL JTS_COUNTER_TEXT_ONLINE
-
33 JTS_COUNTER_TEXT_GUESTJTS_COUNTER_TEXT_PLURAL
-
2 JTS_COUNTER_TEXT_REGISTERJTS_COUNTER_TEXT_PLURAL : xafccazy, xafccazy


WILLIAM EST-IL VRAIMENT NEE SANS PECHE, COMME CHRIST PDF Drucken E-Mail
Geschrieben von: Frère Christ-Moïse   
Samstag, den 23. Oktober 2010 um 14:56 Uhr
There are no translations available.

Message oral prêché le Samedi 22 août 2009, Soir. Au Tabernacle Le Chandelier d’Or ; Yopougon-Selmer, Abidjan, Côte d’Ivoire.

Bonsoir. Ce soir, je ne serai pas très long. Je voudrais simplement répondre à une question : William Branham est-il vraiment né sans péché, Christ ? Une telle question vous surprend certainement, mais je l’ai posée en connaissance de Dieu. En effet, frère Branham a affirmé dans une prédication qu’il est né hors du péché ; donc sans péché. Je vais vous montrer la brochure dans laquelle il a fait cette affirmation. C’est dans  la brochure intitulée "LA PROFONDEUR APPELLE LA PROFONDEUR" de juillet 1954. Je lis à la page 7, paragraphe 4 : « Et les gens qui sont là…Je ne suis qu’un homme, le premier des pécheurs, mais je suis né hors du péché pour vous, gens du plein Evangile.  Exactement ! Par grâce, par la grâce de Dieu ! Il me permet de vous appeler mes frères et mes sœurs et je vous aime ». Vous voyez ! William Branham dit qu’il est «  né hors du péché » lorsqu’il prêchait  à un réveil des gens du Plein Evangile. Il leur dit : «  Je ne suis qu’un homme, le premier des pécheurs, mais je suis né hors du péché pour vous, gens du plein Evangile. » Avez – vous remarqué la supercherie qu’il a savamment orchestrée ? Il dit : « Je ne suis qu’un homme, le premier des pécheurs. » Il veut dire par là, qui est un pécheur, comme nous, qu’il est même le premier des pécheurs. En disant qu’il est le premier des pécheurs, il n’a fait que répéter ce que l’apotre Paul a dit. Mais tout de suite après, il a dit ce qui était dans son cœur , en ces termes : « Mais je suis né hors du péché pour vous. » Cette dernière parole est de William Branham. Il est donc né hors du péché. Je comprends par là qu’il est né sans péché. Peut – etre avez – vous une autre compréhension. Si tel est le cas, je serai très heureux que vous m’en parliez. Ecoutons encore William Branham : «  Par la grace de Dieu ! Il me permet de vous appeler mes frères et mes sœurs et je vous aime. » Voici ce qu’il veut dire : Il est né sans péché par la grace de Dieu. Et Dieu lui permettait d’appeler les gens du Plein Evangile, ses frères et ses sœurs. Comprenez – vous la profondeur de ses propos ? Examinez attentivement ses paroles, sans aucune émotion, et vous comprendrez leur profondeur. Si vous avez des émotions comme les branhamistes, vous ne ferez meme pas attention à ce qu’il dit. Vous penserez meme qu’il a parlé avec une grande humilité, en disant qu’il était le premier des pécheurs. Or, cette parole est une Parole de l’Ecriture à laquelle il a vainement essayé de s’identifier. Il voulait s’identifier à l’apotre Paul qui a dit qu’il était le premier des pécheurs, mais il n’a pas pu. Il a essayé de le faire, mais il n’a pas pu. Sa pensée réelle ne pouvait pas s’accorder véritablement avec cette Parole de l’Ecriture. C’est pourquoi il a été obligé de nous révéler réellement le fond de sa pensée. Et sa pensée, c’est qu’il est né sans péché, comme s’il était un autre Jésus – Christ. J’espère que vous comprenez pourquoi certaines personnes pleines d’émotions disent : «  William Branham est le Seigneur Jésus – Christ. » Si aujourd’hui il y a des gens qui le prennent pour le Dieu Tout – puissant, c’est à cause de ce qu’il a lui – même enseigné. Quand quelqu’un dit qu’il est né sans péché, que voulez – vous qu’on pense de lui ? Nous savons selon l’Ecriture que c’est Jésus – Christ qui est né sans péché. Mais quand William Branham affirme qu’il est né hors du péché, que voulez – vous qu’on dise ? On dira qu’il est Jésus – Christ Lui – meme, Jésus – Christ en personne. Les gens qui croient qu’il est effectivement né sans péché, comme Jésus – Christ aussi ont un problème : Ou ils sont aveuglés par le diable, ou ils sont du diable. Peut – etre qu’ils ont reçu une puissance d’égarement pour croire au mensonge, après avoir rejeté la vérité.

Dans la brochure intitulée «  LA REVELATION DE JESUS – CHRIST : LE SERPENT ECRASE », William Branham parle des gens qui disaient : «  William Branham est notre Seigneur ». Toujours lui, ces gens là baptisaient en son nom, au nom de William Marrion Branham. Je vous signale que jusqu’à présent, il y a des gens qui baptisent, et se font baptiser au nom de William Marrion Branham. Ces faux prophètes qui baptisent ainsi ont pu convaincre les enfants du diable que le nom du Seigneur Jésus – Christ, c’est William Marrion Branham. O, quelle tromperie ! Quel piège mortel !

Dans cette meme brochure, William Branham dit pour se défendre : «  Cela m’a complètement déchiré ! Je n’ai pu participer à la partie de chasse que j’avais prévue depuis longtemps ; vous comprenez, j’avais peur d’un accident. J’étais devenu très faible…Je pensais : Je préférerai mourir dans les bois, par exemple en tombait sur mon fusil, ou autrement. Puis, j’ai pensé à mon petit Joseph qu’il fallait élever.  Je vis que je n’étais pas en état de chasser, c’est pourquoi je laissai la forêt et rentrai chez moi. » Pour montrer qu’il ne voulait pas qu’on dise qu’il était le Seigneur Jésus – Christ, il avait voulu mourir, mais à cause de son petit Joseph qu’il fallait élever, il renonça à la mort. Je trouve qu’il a plutot essayé de trouver une échappatoire. La façon dont il s’était défendu face à cette grave situation me laisse dubitatif ; j’ai des doutes quant à son désir de vouloir vraiment mourir. Je vais encore vous rapporter ce qu’il a dit quand il avait entendu les gens dire qu’il était Jésus – Christ, le Messie, le Christ oint. «  C’est à cause de cela que je suis obligé d’abandonné le minstère. C’est à cause de quelque chose qui s’élève parmi les gens que je suis obligé de le faire : J’ai été déplacé de mon rôle  de « ministre » ou de « frère » pour etre appelé Jésus – Christ. Cela fait de moi un antichrist… J’en avais entendu parler il y a quelques années il y a quelques années et je pensais que c’était une plaisanterie. Mais j’ai rencontré quelques frères lors d’une partie de pêche, ils ont abordé le sujet en disant : «  Frère Branham, n’êtes – vous pas le Messie oint, le Christ ? »

Alors, j’ai passé mes bras autour du coup de mes deux frères et d’eux tous, et je leur ai dit : Mes frères, pour la raison que j’ai essayé d’être un véritable serviteur de Christ, je ne veux pas vous entendre dire une telle chose ! Si jamais l’on disait cela de moi, j’abandonnerai le champ de mission la conscience pure et vous faites cela seriez responsables de chaque âme que j’aurai pu sauver. »

J’avais pensé que cela réglerait la question. Mais ce n’était pas le cas et je l’ai encore entendu dire plusieurs fois. L’autre jour au Canada, un frère me montra un petit billet qu’il sortit de sa poche et sur lequel était écrit : «  William Branham est notre Seigneur. » Et ils baptisaient au nom de William Branham. Si cet homme avait été mon ennemi, j’aurai su que c’était une plaisanterie. Mais voilà un cher frère bien – aimé qui confesse ses péchés et ses fautes et qui vient me dire qu’il croit que je suis Jésus – Christ. » Récapitulons :

  1. William Branham avait déjà entendu ses frères l’appeler Jésus – Christ. Au lieu de leur crier dessus et les réprimander sévèrement, il a préféré mettre ses bras autour de leur cou, et leur dire : « Si jamais l’on disait cela de moi, j’abandonnerai le champ de mission. »
  2. Après cela, il en a encore entendu parler, cette fois, au Canada. Au lieu d’abandonner le champ de mission comme il avait menacé de le faire si jamais on l’appelait encore Jésus – Christ, a préféré ne rien faire, à cause de son petit Joseph qu’il fallait élever.

Dans la meme brochure, il dit qu’après avoir entendu ces choses pour la première fois, il a cherché le Seigneur, qu’il l’a conduit dans le passage de Jean, où les gens ont demandé à Jean – Baptiste s’il était le Christ. Et cela l’a rassuré, d’après lui. Eh bien, tant mieux. Je ne veux pas faire de polémique, mais je voudrais faire une remarque. Je sais que si c’est le Seigneur qui l’a conduit dans l’Ecriture où les gens ont demandé à Jean – Baptiste s’il était le Christ, c’était pour dire que William Branham n’était pour rien dans ce qui se passait.  Mais en comparant l’enseignement de Jean avec celui de William Branham, nous pouvons remarquer deux choses :

  1. Jean – Baptiste n’a jamais dit qu’il était né sans péché. Il ne s’est jamais fait l’égal du Christ Jésus. Il a même dit que le Seigneur était avant lui, qu’Il était plus grand que lui ; et qu’il n’était même pas digne de délier la courroie de ses souliers. Il a aussi dit qu’il fallait qu’il diminue afin que le Christ Jésus puisse croître. C’est ici le message du prophète Jean – Baptiste.
  2. La deuxième chose, c’est que William lui, a dit qu’il était né sans péché. Ce qui faisait de lui l’égal du Christ Jésus, le seul conçu et né sans péché.

Dans d’autres prédications, il a clamé et proclamé son infaillibilité. Alors que nous savons que seul le Dieu Tout – puissant, Jésus – Christ est infaillible. Ici encore, il se fait subtilement l’égal du Christ Jésus. Dans sa brochure intitulée «  LA REVELATION DE JESUS – CHRIST, LES 10 VIERGES », il dit que Judas était sauvé et sanctifié. Alors que le Seigneur Jésus – Christ, Lui, Il dit que Judas est un fils de perdition, et qu’il est perdu afin que l’Ecriture s’accomplisse. William Branham a donc contredit le Seigneur, en essayant de corriger son enseignement sur Judas. Que dire de quelqu’un qui contredit son maître, qui le corrige, et qui n’est pas d’accord avec lui. A mon avis, ou bien il est l’égal de son maître, ou bien il est supérieur à celui – ci. William Branham a contredit le Seigneur, il a rectifié son enseignement sur Judas. Que penser de lui ? Frères, pour moi, ce n’est pas étonnant que les gens pleins d’émotions et aveuglés pas les ténèbres disent qu’il est Jésus – Christ en personne. L’enseignement même qu’il a donné montre qu’il s’est fait légal du Seigneur Jésus, à  tout point de vue. L’Eciture dit que Jésus est né sans péché ; William Branham aussi dit qu’il est né hors du péché, sans péché. L’Ecriture montre que seul le Dieu Tout – puissant est infaillible ; William Branham aussi qu’il est infaillible. Quand les branhamistes m’entendent dire que leur prophète n’est pas infaillible, et qu’il a fait des erreurs, ils disent : «  Si frère Abokon disent que frère Branham a fait des erreurs, c’est qu’il dit que Dieu peut faire des erreurs. S’il corrige le prophète, c’est qu’il corrige Dieu Lui – même. » Vous voyez ! Frères, dans l’esprit de ces gens, William Branham est le Dieu Tout – puissant. Ils croient qu’il est le Dieu Tout – puissant. C’est pourquoi pour eux il est inconcevable qu’il se soit trompé. Mais nous les avons leur prouver que leur prophète n’était pas aussi infaillible que cela. N’a – t – il pas prédit que l’année 1977 serait l’année de la fin des systèmes de c monde et l’année de l’introduction du millénium ? A propos de cette année 1977, il y a des branhamistes qui disent : «  Frère Branham n’a pas prophétisé ; il n’a fait que prédire ; ce n’était pas Ainsi dit le Seigneur. C’est pourquoi l’enlèvement n’a pas eu lieu en 1977. » Ceux – là reconnaissent que leur prophète s’est trompé, mais ils ont peur de le dire haut et haut. Parce qu’on leur a enseigné à craindre le prophète Branham, sinon Dieu les frapperait de mort, et les jetterait en enfer. Vous trouverons d’autres branhamistes qui vous diront : «  Frère Branham ne pouvant pas se tromper, ce qu’il a dit sur l’année 1977 est Ainsi dit le Seigneur. C’est pourquoi nous croyons que depuis 1977, les morts sont ressuscités, nous sommes enlevés, et que nous dans le millénium. Mais cela s’est passé spirituellement. Nous sommes dans le millénium en train de régner avec Christ maintenant dans notre corps théophanique. » Vous voyez ! Ceux – là sont dans leur logique : Il n’est pas possible que Branham se soit trompé. Donc sa prédiction sur 1977 a été réalisée : L’enlèvement a été fait, la fin du monde est arrivée en 1977, le régne millénaire du Seigneur a commencé en cette même année. Bien qu’ils soient aussi aveuglés que les autres, j’apprécie leur sens du courage et de la responsabilité. Quant aux autres, ils ne savent ce qu’ils disent ni ce qu’ils veulent. Ils essaient de défendre leur prophète en disant : «  Il n’a pas prophétisé, mais il n’a fait que prédire. » Comme c’est curieux. Comment un prophète comme William Branham qui s’est proclamé dernier prophète, infaillible, né sans péché, et qui est né avec une lumière au – dessus de la tête, ne sait pas que selon la Bible, prédire veut prophétiser ?  En effet dans ESAIE  42. 9, Dieu dit : «  Voici, les premières choses se sont accomplies, et je vous en annonce de nouvelles ; avant qu’elles n’arrivent, je les prédis. » Prédire, c’est donc annoncer quelque chose avant qu’il n’arrive. En prédisant que 1977 serait l’année de la fin du monde, William Branham a annoncé d’avance la fin du monde. Il a donc prophétisé. Dans ESAIE 44. 26, Dieu dit encore : «  Je confirme la parole de mon serviteur, et je confirme ce que prédisent mes envoyés. » Frères, les branhamistes disent que c’est parce que leur prophète n’a fait que prédire l’année 1977 comme étant l’année de la fin du monde que cela n’est pas arrivé. Mais Dieu apporte un cinglant démenti à ce qu’ils racontent, et les confond, par Sa Parole. En effet, Il dit sans ambages : «  Je Confirme la parole de mon serviteur, et j’accomplis ce que PREDISENT mes envoyés. » Vous voyez ! Même si William Branham n’a fait que prédire, Dieu devait confirmer, accomplir sa prédiction. Puisqu’Il dit qu’Il accomplit les prédictions de ses envoyés. Mais dans le cas d’espèce, Il n’a pas confirmé la prédiction de William Branham. Dieu l’a – t – il vraiment envoyé ? Si oui, pourquoi n’a – t – Il pas accompli sa prédiction.

Je voudrais maintenant dire à ceux qui disent que William Branham n’a fait que prédire, qu’ils cherchent une échappatoire. Ils cherchent à cacher la vérité aux gens, afin de les conduire à la perdition. La raison pour laquelle je dis cela se trouve dans la déclaration même de leur prophète. Dans son livre «  EXPOSE DES SEPT AGES DE L’EGLISE », à la page 314. Voici ce qu’il dit : «  En me basant sur ces sept visions, ainsi que les changements rapides qui ont balayé le monde depuis cinquante ans, je PREDIS ( Je ne prophétise pas) que ces visions seront toutes accomplies d’ici 1997. Et bien que beaucoup de personnes auront l’impression que cette affirmation est faite à la légère, vu que Jésus a dit que «  personne ne connaît ni le jour ni l’heure », je continue à maintenir ce pronostic trente ans après, parce que Jésus n’a PAS dit que personne ne pourrait connaître l’année, le mois ou la semaine où Sa venue serait achevée. Donc, je le répète, je crois sincèrement, et je maintiens, selon ce que j’ai étudié dans la Parole, ainsi que par l’inspiration Divine, que l’année 1977 pourrait bien marquer le point final des systèmes de ce monde, et nous introduire dans le millénium. » Frères, examinez ces paroles sans émotion, sans parti pris. Examinez – les en toute sincérité, en vous appuyant sur la Vérité, rien que la Vérité. William Branham dit qu’il prédit «  sous l’inspiration Divine. » Pour moi, prédire sous l’inspiration Divine, veut dire parler par le Saint – Esprit, prophétiser. Sinon, le langage n’a plus de sens. Si les branhamistes persistent à dire que lorsque leur prophète parle sous l’inspiration Divine, il ne prophétise pas, qu’ils nous disent à quel moment il prophétise, et sous quelle inspiration le fait – il ? Quand William Branham dit : «  Je prédis, je ne prophétise pas, c’est tout simplement un faux – fuyant, une fuite devant ses responsabilités. Et tout cela, parce qu’il savait qu’il jouait à un jeu de hasard. Si l’année 1977 avait vraiment été confirmée par Dieu, que diraient les branhamistes et Branham lui – même ? Mais comme la prédiction ne s’est pas réalisé, on dit : «  Ce n’était pas ainsi le Seigneur ; le prophète n’a fait que prédire. » Quand William Branham a dit que le mariage mixte était une hybridation, et que les blancs ne doivent pas épouser les noirs, que les rouges ne doivent épouser les blancs, etc, prédisait – il ou prophétisait – il ? Etait – ce Ainsi dit le Seigneur ? Pour les branhamistes, c’était un «  Ainsi dit le Seigneur. » Mais ironie du sort, William Branham lui – même est issu d’une union hybride, pour employer ses propres expressions. C’est un produit hybride issu de la race blanche et de la race indienne. Maintenant, si vous voulez le savoir, Moïse le prophète a épousé une femme africaine, une éthiopienne. Dans ACTES 16. 1, il est écrit que Timothée était fils d’une femme juive et d’un père grec. Si je considère la doctrine de William Branham, Timothée est un enfant hybride, exclu du Royaume des cieux. L’apotre Paul, le premier messager de l’Eglise savait que Timothée était issu d’un mariage mixte. Et il n’a pas condamné cela. Mais, Branham qui se dit etre le dernier prophète, le prophète infaillible a condamné le mariage mixte, dont il est lui – même issu, de par sa grand – mère indienne. Sa doctrine n’a rien de scripturaire. Il en est de même de son enseignement sur sa naissance sans péché. Ce ne sont que des doctrines humaines pour essayer d’épater les gens, et les prendre au piège mortel de l’égarement.

WILLIAM BRANHAM EST – IL VRAIMENT NE SANS PECHE, COMME CHRIST ?

Non. Il n’est pas né hors du péché comme il l’a prétendu. Comme tous les hommes, il a été conçu dans le péché, et il est né dans l’iniquité. Il avait eu aussi besoin du sang purificateur du Seigneur Jésus – Christ pour que ses péchés soient pardonnés. L’esprit qui lui a fait dire qu’il est né sans péché est le même qui fait que la vierge Marie est l’immaculée conception, qu’elle est née sans péché. A cause de cette fausse doctrine, elle est placée au centre même du salut au même titre que le Fils Unique de Dieu. Elle est devenue une co – médiatrice, celle par passent certaines personnes pour venir à Dieu. Ce dogme catholique de la naissance sans péché de Marie, a été reprise par William Branham, qui s’est auto – proclamé né sans péché. C’est le meme son de cloche en ce qui concerne la doctrine de l’infaillibilité. C’est le Pape qui s’est auto – proclamé infaillible pour la première fois dans l’histoire de l’Eglise. Après lui, vient William Branham, qui s’est aussi auto – proclamé infaillible. Frères, celui – ci n’est pas né sans péché. Car tous les hommes après Adam naissent dans le péché, et ils sont gratuitement justifiés par la foi en Christ. C’est ici le témoignage de l’Ecriture.

Prenons ROMAINS 5. 12 : «  C’est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu’ainsi la mort s’est étendu sur tous les hommes, parce que tous ont péché. » Par qui le péché est entré dans le monde d’après cette Parole de l’Ecriture ? Par un seul homme, Adam. Quelle est la conséquence de ce péché d’Adam ? La conséquence, c’est que la mort aussi est entrée dans le monde et s’est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché. Vous voyez ! Après le péché d’Adam dans le jardin d’Eden,  le péché s’est étendu sur tous les hommes qui sont venus après. Même le Seigneur Jésus – Christ qui est né sans péché, est devenu afin de connaître, et afin que nous les pécheurs, nous devenions en lui justice de Dieu.

Tous les hommes après Adam ont péché c’est pourquoi la mort s’est étendue sur eux. William Branham est mort. Pourquoi donc la mort s’est étendue sur lui ? C’est parce qu’il a péché, comme tout le monde. Dans ROMAINS 5. 8, il est écrit : « Dieu prouve son amour ion envers nous, en ce que, nous des pécheurs, Christ est mort pour nous. » Christ est donc mort pour nous les pécheurs. Si William Branham est né sans péché, cela veut dire qu’il jamais péché pendant toute sa vie. Par conséquent, il n’a pas eu besoin de la mort de Christ. Autrement dit Christ n’est pas mort pour lui. Même Jean – Baptiste qui a été rempli du Saint – Esprit dès le sein de sa mère, a été conçu dans le péché.

Dans ROMAINS 3. 23 – 24, il est écrit que «  tous ont péché, et sont privés de la gloire de Dieu ; et ils sont gratuitement justifié par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus – Christ. » Si William Branham est né sans péché, c’est qu’il n’a jamais été privé de la gloire de Dieu ; par conséquent il n’a pas eu besoin de la rédemption qui est Jésus – Christ. Cela veut dire qu’il est Jésus – Christ Lui – même. Car Jésus – Christ n’a pas besoin de rédemption, car Il est la rédemption, et la rédemption est en Lui. Par sa déclaration, William Branham s’est fait l’égal de Jésus – Christ. S’il est vraiment né sans péché, c’est qu’il n’a jamais été gratuitement justifié par le Sang de Christ. Comprenez – vous pourquoi vous devez faire attention aux enseignements de William Branham ? Il a enseigné beaucoup de faussetés doctrinales. La révélation selon laquelle il serait né hors du péché, n’est rien d’autre qu’une fausse révélation inspirée par la chair.

L’apotre Paul dit dans ROMAINS 3. 9 que «  nous avons déjà prouvé que tous, Juifs et Grecs sont sous l’empire du péché. » Cela veut que tous les hommes, y compris lui – même Paul, sont sous l’empire du péché. La déclaration de William Branham va contre la Parole, l’Ecriture. S’il est vraiment né sans péché, c’est qu’il n’a jamais été sous l’empire du péché. Dans ce cas, la Parole ment, puisqu’Elle dit que nous sommes sous l’empire du péché, alors qu’il y a un homme qui n’est pas sous cet empire : William Marrion Branham. Or, la Parole de Dieu, qui est la Vérité, ne peut pas mentir. C’est frère Branham qui ment.

Dans ROMAINS 11. 32, l’Ecriture dit : « Dieu a renfermé tous les hommes dans la désobéissance, pour faire miséricorde à tous. » Dans Galates 3. 22, il est écrit que «  l’Ecriture a tout renfermé sous le péché, afin que ce qui avait été promis fut donné par la foi en Jésus – Christ à ceux qui croient. » Frères, je me demande si frère Branham n’ignorait pas toutes ces Paroles de l’Ecriture que je suis en train de donner. Sinon, comment comprendre qu’il ait pu dire qu’il est hors du péché, alors l’Ecriture révèle beaucoup de Paroles montrant que tous les hommes ont péché. Dans ROMAINS 11. 32 qu’on vient de lire, l’Ecriture dit que «  Dieu a renfermé tous les hommes dans la désobéissance, afin de faire miséricorde à tous. » Si vraiment frère Branham est né sans péché, cette Parole de l’Ecriture ne s’est jamais accomplie dans sa vie. Par conséquent, Dieu  ne l’a jamais renfermé dans la désobéissance pour lui faire miséricorde. Dieu ne l’a donc jamais renfermé sous le péché, afin que le salut qui été promis lui soit donné par la foi en Jésus – Christ. Depuis Adam jusqu’à nous, Dieu nous a tous renfermé sous le péché, afin de nous faire miséricorde, et de nous sauvés par le Sang précieux de Jésus – Christ.

Adam a été créé sans péché, mais il a péché après. Sa femme aussi a été créée hors du péché, mais elle a péché après. Le Fils de l’Homme Jésus – Christ a été conçu sans péché et est né hors du péché. Mais « Dieu l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en Lui, justice de Dieu. » Abraham, le père de la foi, l’ami de Dieu, a été conçu dans le péché et est né dans l’iniquité ; il est en de même de Moïse, de Jérémie le prophète, de Samuel le prophète, de l’apôtre Pierre qui avait les clés du Royaume des cieux, de l’apôtre Paul qui a posé le fondement, qui est Christ, de l’apôtre Jean, qui a vu la vision de l’Apocalypse, pour ne citer que ceux – là. Le roi David dit : «   Voici, je suis né dans l’iniquité, et ma mère m’a conçu dans le péché. » (PSAUMES 51. 7). Frères, après le péché d’Adam, nous sommes tous nés dans l’iniquité, et nos mères nous ont conçu dans le péché. William Branham en déclarant qu’il est né hors du péché a rendu nulle Parole de l’Ecriture lui – même. Il s’est fait légal de Jésus – Christ le seul qui soit né sans péché, et qui ait été conçu hors de l’iniquité, après Adam et Eve, avant leur chute. Aucune Parole de l’Ecriture ne peut corroborer la doctrine de frère Branham selon laquelle il serait né hors du péché. La déclaration qu’il a fait était purement et simplement charnelle. Elle ne repose sur aucune Parole de l’Ecriture. Elle est sortie tout droit de son imagination fertile et débordante.

Cette révélation sur la naissance hors du péché de frère Branham a été inspirée par sa chair. C’est une fausse révélation. Cette révélation n’a aucun fondement scripturaire. Il a donné beaucoup de révélations non fondées bibliquement. Par exemple dans sa brochure intitulée «  REVELATION DES SEPT SCEAUX ; Cinquième sceau » il raconte une vision qu’il a vue. Dans cette vision, il a vu des femmes s’approcher de lui. C’étaient des rousses, des brunes et des blondes, toutes jeunes. Je voudrais faire remarquer qu’il n’a vu aucune femme noire, aucune femme africaine. Dans sa brochure «  LES DOULEURS DE L’ENFANTEMENT », il dit qu’il a vu la vision de l’Epouse. Il a vu l’église des Etats – Unis, Miss USA, habillée comme une sorcière. Mais Dieu lui a dit que de cette église américaine sortira une épouse, une épouse américaine, si je puis m’exprimer ainsi. Dans la brochure sur le « Cinquième  Sceau », il a vu des brunes, des rousses, des bondes. Pensez – y ! Vous qui croyez aujourd’hui que vous comptez parmi le groupe de Branham, pensez – y ! Cela se trouve dans la brochure que je viens de citer. Pourquoi n’a pas vu de femmes noires  africaines quand il a été ravi au premier ciel ? C’est parce qu’il n’a pas été envoyé aux noirs d’Afrique, mais aux américains. Le Seigneur aussi a dit : «  Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël. » Pensez – y ! Quand j’entends des africains noirs se réclamer de William Branham qui n’a été envoyé qu’aux américains, je me demande bien si ces gens – là comprennent les Ecritures. Bref. William Branham dit qu’il a été ravi au premier ciel où il a vu les siens en robes longues blanches. Il a vu Hope sa première femme, sa fille Sharon, son cheval, son chien et son canapé. Il dit qu’il a demandé à la voix qu’il lui parlait,  à voir Jésus. Mais elle lui dit : «  Tu ne peux pas le voir maintenant. Il est encore plus haut. » Et frère Branham de dire : «  Vous voyez, cela se passait encore sous l’autel, le sixième endroit où l’homme va, et non pas le septième où se trouve Dieu. Avant le septième, il faut passer par le sixième. » Plus loin, il dit : «  Si j’avais été emporté jusqu’au premier ciel, et que j’ai vu toutes ces choses, alors qu’est – ce  Paul a dû voir en montant jusqu’au troisième ciel ! » Récapitulons : Branham dit qu’il été ravi au premier ciel, qui est le sixième endroit où l’homme. Et selon lui, le septième endroit est l’endroit où se trouve Dieu. Frères, c’est justement à ce niveau qu’il y a un problème.  Si le premier ciel correspond au sixième, c’est que le deuxième ciel correspond forcément au septième endroit où se trouverait Dieu. Et le troisième endroit correspondrait au huitième endroit. Or, il ne saurait etre question d’un huitième endroit. D’après l’Ecriture, il y trois cieux. Dans 2 CORINTHIENS 12. 2, l’apotre Paul dit qu’il a été ravi jusqu’au troisième ciel, qui est le Paradis, la demeure de Dieu. Il y a donc trois cieux : Le premier, le deuxième et le troisième ciel. Selon Branham, il a été emporté jusqu’au premier ciel, qui est le sixième endroit. Et il dit que Dieu se trouve au septième endroit. C’est là où il y a problème. Si le premier ciel correspond au sixième endroit, le deuxième ciel correspond au septième endroit. Or, selon Branham, Dieu se trouve au septième endroit, qui correspond au deuxième ciel. Dieu se trouverait donc au deuxième ciel. Le paradis se trouverait donc au deuxième ciel, ce qui est contraire à l’Ecriture. Car selon la Parole, le Paradis se trouve au troisième ciel, et non au deuxième. Vous voyez ! Cette vision de frère Branham n’est pas scripturaire. Aucune Ecriture ne peut la confirmer.

Un pasteur dit «  Frère Branham, votre vision m’a semblé tout à fait conforme aux Ecritures, et ceci jusqu’au moment où vous avez parlé d’un cheval qui se trouverait au ciel. » Frère Branham lui répondit en disant : «  Mais je n’ai jamais dit que j’étais allé au ciel. J’ai dit  que c’était un endroit qui ressemblait au Paradis,  parce que Christ était encore plus haut. » Frères, examinons cette déclaration de frère Branham : Il dit qu’il n’était pas allé au Ciel, mais dans un endroit qui ressemblait au Paradis. N’est – ce pas bizarre ! S’il n’était pas allé au Paradis, où était – il donc allé ? Quand il parlait des sept anges qui l’ont visité sur la montagne Sunset, il dit que le septième ange qui était son ange était plus imposant que les anges des autres messagers. Son ange était donc plus imposant que celui de l’apôtre Paul. Mais chose bizarre, l’apôtre Paul qui avait le plus petit ange a pu être ravi jusqu’au troisième ciel, au Paradis. Mais lui qui avait l’ange le plus imposant n’a été ravi qu’au premier ciel. Quand il était au premier, et qu’il parlait avec la voix, il s’est réclamé du message de l’apôtre Paul. Là aussi il y a quelque chose qui n’est pas clair. Comment qui prétend avoir l’ange le plus imposant peut – il encore se réclamer du message de celui qui a l’ange le moins imposant ? Si William Branham, au premier ciel où il était allé,  s’est réclamé du message de Paul, c’est que le message qu’il a reçu pour préparer la seconde venue de Christ, n’est rien d’autre que l’enseignement de celui – ci. Il dit qu’il a prêché le même message que Paul. Pourtant il a enseigné des choses que celui – ci n’a jamais prescrit. Par exemple l’enseignement sur la dîme. Paul n’a dit qu’il fallait s’imposer les mains mutuellement pendant le lavage des pieds.

Selon frère Branham :

Le premier, c’est le sixième endroit Et ce sixième endroit n’est pas le Paradis où se trouve Christ. Où était donc allé réellement. Si le premier ciel, c’est le sixième endroit, cela veut dire que le deuxième ciel, c’est le septième endroit, et que le troisième endroit, c’est le huitième endroit. Or, il dit que Christ est au septième endroit. Si Christ est au septième endroit qui est le deuxième ciel, qui est donc au huitième endroit qui serait le troisième ciel ? Comme vous pouvez le constater, frère Branham a vu une vision qui n’est pas conforme à l’Ecriture. Le comble, c’est qu’il a vu son canapé là – bas, au premier ciel. C’est au premier ciel, au septième endroit,  qu’il a vu les siens, ses convertis en robes blanches. Il dit qu’il les a vus sous l’autel. Or selon APOCALYPSE 6. 9 – 11, ceux qui sont sous l’autel, ce sont «  les âmes de ceux qui avaient été immolés à cause de la Parole de Dieu, et à cause du témoignage qu’ils avaient rendu. Ils crièrent d’une voix forte : Jusqu’à quand, Maître saint et véritable, tardes – tu à juger, et à tirer vengeance de notre sang sur les habitants de la terre. » Nous sommes dans le cinquième sceau où les âmes  des hommes crient vengeance. Remarquez que ces hommes n’ont pas le témoignage de Christ, ils n’ont pas été immolés à cause du témoignage de Christ, mais à cause de la Parole de Dieu. Qui sont ces hommes ? Ce sont les Juifs tués à travers le monde, parce qu’ils sont Juifs. Pensez à  l’holocauste organisé par le diable d’Hitler où des millions de Juifs ont été immolés. Ce sont leur âme qui crie vengeance. Je suis donc étonné frère Branham ait vu sous cet autel, ceux qui a gagnés à Christ, qui ne sont pas Juifs, et qui n’ont jamais été immolés. Frères, ce n’est pas pour contester, mais sa vision n’est pas conforme à l’Ecriture. Amen ! Vous ne trouverez aucun chrétien sous l’autel, encore moins, les gens des nations. Ce sont seulement les ames de ceux qui ont été immolés à cause de la Parole de Dieu, les Juifs, qui sont sous l’autel. C’est la Parole.

WILLIAM BRANHAM EST – IL VRAIMENT NE HORS DU PECHE ? Non. Il est né dans le péché, et il a été conçu comme tous les hommes dans l’iniquité. C’est l’Ecriture qui le montre. En ce temps de l’aube où la Manne Fraîche est déposée, la Parole doit être replacée sur le chandelier.

William Branham dit qu’il y a des noms que Dieu efface du livre de vie. Il a pris l’exemple de Judas. Il dit que le nom de celui  - ci était dans le livre de vie, mais qu’il a été effacé par Dieu, quand il a vendu Jésus. Je ne partage pas cet avis. Cette révélation est fausse, comme la révélation sur sa prétendue naissance sans péché. Dieu n’effacera aucun nom du livre de vie. Si Dieu doit écrire des noms dès avant la fondation du monde, c’est – à – dire dans l’éternité, et les effacés dans le temporel, après la fondation du monde, à cause des péchés, c’est qu’Il ne savait pas que ces gens – là allaient pécher. Voici la révélation donnée par le Seigneur en ce jour prophétique au travers de la Manne Fraîche : Il y a un livre de vie, et il y a un livre de mort. De même qu’il y a la vie et la mort, de même il y a le livre de vie et le livre de mort. Je sais que vous n’avez jamais entendu parler du livre de mort. Maintenant c’est chose faite. C’est ici le mystère de la Manne Fraîche. Le livre de vie et le livre de vie de l’Agneau est un même et seul livre. Il contient des noms écrits par Dieu dès avant la fondation du monde. Dans le livre de vie se trouvent écrits les noms de tous les enfants de Dieu. Ces noms – là ne peuvent pas être effacés. Il y a le livre de mort qui contient seulement les noms des enfants du diable. Les deux livres ont été écrits avant la fondation du monde. Lors du jugement du trône blanc, c’est le livre de vie qui sera ouvert. Et l’Ecriture dit : «  Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu. » (APOCALYPSE 20. 15). Vous voyez ! Ceux qui n’ont pas leur nom écrit dans ce livre de vie seront jetés en enfer. Pourquoi leur nom n’est pas écrit dans ce livre de vie ? C’est parce qu’ils  sont écrits dans un autre livre, le livre de mort. Ce n’est pas parce qu’ils ont été effacés, comme l’a enseigné frère Branham.

WILIAM BRANHAM EST – IL NE SANS PECHE ? Non. Il est né dans le péché, et il a été conçu dans le péché.

Qu’en est – il de Moïse qui dit à Dieu : «  Pardon maintenant leur péché ! Sinon efface – moi de son livre que tu as écrit. » Dieu lui répondit : «  C’est celui qui a péché contre moi que j’effacerai de mon livre. » Frère Branham s’est laissé avoir par le mot « effacer ». A cause de ce mot, il a cru que Dieu  qui  a écrit des noms dans le livre de vie, peut les effacés à cause du péché. Il n’a pas compris ce mystère. Ni personne d’autre d’ailleurs jusqu’à cette heure de l’aube. En ce qui concerne, c’est avant-hier que le Seigneur m’a donné la révélation du mystère du livre de vie. Dans PSAUMES 69. 29, il est écrit : «  Qu’ils soient effacés du livre de vie, et qu’ils ne soient point inscrits avec les justes. » C’est ici la révélation : Effacer les noms, veut dire de ne point les écrire dans le livre de vie. Ici dans cette Parole de l’Ecriture, le livre de vie est aussi assimilé au livre des justes. En n’écrivant pas des noms dans le livre de vie ou dans le livre des justes, c’est la façon de Dieu de les effacer. Frères, je parlerai davantage de ce sujet quand je prêcherai sur le mystère du livre de vie.

William Branham n’est pas né hors du péché. Adam a été créé hors du péché, mais il a péché par la suite. Eve aussi a été créée hors du péché, mais elle a péché après. Jésus – Christ, qui a été conçu par le Saint – Esprit, est né hors du péché. Et il n’a point connu le péché. Mais Il a été fait péché pour notre justification. En dehors de ces trois personnes, nous avons tous été conçus dans le péché, et nous tous nés dans le péché. Branham en disant qu’il est  né hors du péché, a dit un mensonge.

Que le Nom du Seigneur seul soit béni à jamais !

FRERE CHRIST-MOÏSE

 

Recherche

Sondage

Doit-on payer la dîme aujourd'hui ?
 

Partager avec vos amis

Delicious

Friends Online

Powered by EvNix