Identification



Newsletter

Souscrire

Personnes en ligne

Nous avons 39 invités en ligne

Nombre de Visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
539
Hier :
521
Semaine :
1060
Mois :
8412
Total :
3391592
Il y a 7 utilisateurs en ligne
-
7 invités


UN VRAI PROPHETE PEUT-IL SE TROMPER ? PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Frère Christ-Moïse   
Mardi, 20 Novembre 2018 02:26

Message prêché le mercredi 25 juillet 2018, au Tabernacle le Chandelier d’Or, Cocody – Angré ; Abidjan ; RCI ; Matin.

Paroles de frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme, que le Seigneur lui a données pour la perfection des saints.


LA MANNE FRAICHE, LA PAROLE PROPHETIQUE DU TEMPS DE L’AUBE.

Bonjour.

Un vrai prophète de Dieu peut-il se tromper ? Nous répondons par l’affirmation : Oui, un vrai et authentique prophète de Dieu peut se tromper. Car il n’est pas infaillible. Nous déclarons, par la Manne  Fraîche, que le Seigneur n’a jamais donné le pouvoir d’infaillibilité aux hommes. Nous savons qu’il y a des gens qui prétendent avoir reçu ce pouvoir-là. Mais, confrontés aux dures réalités de la vie et du ministère, ils se sont rendu compte qu’ils ne sont pas aussi infaillibles qu’ils le    pensent. Nous déclarons, par la Manne Fraîche, que le pouvoir d’infaillibilité n’appartient qu’à Dieu le Père. Même Jésus-Christ de Nazareth, le Fils bien-aimé du Père, n’avait pas ce pouvoir dans sa totalité. C’est pourquoi, Il pouvait se tromper ; et Il s’est trompé. Frères, sommes-nous déjà à Kadès Barnéa ? Frère Christ-Moïse, que viens-tu de dire, Jésus s’est trompé ? Oui, je dis que Jésus-Christ de Nazareth, la Parole faite chair, s’est trompé. Et j’assume mes paroles devant Dieu. Jésus-Christ de Nazareth, le Fils de l’Homme, le Fils unique de Dieu, Dieu            manifesté en chair, conçu  sans péché, né sans péché, et qui n’a point connu le péché, n’était pas infaillible à 100%. Il pouvait se tromper ; et Il s’est trompé ! Pourtant, Il était le Dieu Prophète. L’Immaculée Conception.

Un jour, Il avait faim. Et ayant vu un figuier de loin, Il pensait y trouver des figuiers, à cause de son feuillage vert. Mais une fois près de l’arbre, Il vit qu’il n’y avait pas de fruit là-dessus. En colère, Il maudit le figuier, qui sécha. Frères, je vous le dis, en vérité, en vérité Jésus-Christ de Nazareth, ce jour-là, s’était trompé. Il pensait qu’il y avait des fruits sur le figuier, alors qu’il n’y en avait point. Ce qu’Il pensait s’était   avéré faux. On appelle cela se tromper. Il ne pécha pas, mais Il se   trompa. Or, c’était un vrai prophète de Dieu. Pourquoi avait-Il maudit le figuier ? Il était contrarié et fâché. Ce qui trompa Jésus-Christ, c’était les feuilles du figuier.

Un vrai prophète de Dieu peut-Il se tromper ? Il peut se tromper, en donnant son avis personnel sur un sujet donné. Dans ce cas, il ne dit pas : Dieu m’a dit…, il ne dit pas non plus : Je parle au Nom du       Seigneur. S’il dit, par exemple : Dieu m’a dit telle ou telle chose, et que la chose n’arrive pas, il ne s’est pas trompé, mais il a menti volontairement sur Dieu. C’est un blasphème. Ce prophète est coupable devant Dieu. C’est un faux prophète. Un prophète peut dire à quelqu’un : Va, et fais telle ou telle chose, et tu vas réussir. Cela peut arriver ou ne pas arriver. Si cela arrive, il est un vrai prophète. Si cela n’arrive pas, rien ne dit qu’il est un faux prophète.

Frères, le faux prophète, c’est celui qui dit quelque chose au Nom du Seigneur, et qui n’arrive pas. Le faux prophète, c’est aussi celui qui prêche la Parole de Dieu, et ne la met pas en pratique.

LE CAS D’ELISEE, UN VRAI PROPHETE DE DIEU

Elisée, le prophète, dit à la femme Sunamite : « A cette même  époque, l’année prochaine, tu embrasseras un fils. » (2ROIS 4 :16). Et elle mit un garçon au monde. Puis, celui-là mourut. Ayant appris cela, Elisée, le prophète, donna des instructions fermes à Guéhazi, en vue de la résurrection du fils de la Sunamite. Il lui dit : « Ceins tes reins, prends mon bâton dans ta main, et pars. Si tu rencontres quelqu’un, ne le salue pas ; et si quelqu’un te salue, ne lui réponds pas. Tu mettras mon bâton sur le visage de l’enfant. » Guéhazi partit, et fit exactement ce que le  prophète lui avait dit. Mais, l’enfant ne ressuscita pas. « Guéhazi avait mis le bâton sur le visage de l’enfant mas il n’y eut ni voix ni signe  d’attention. » Elisée, le prophète, parla, mais ce qu’il avait dit n’arriva pas. Etait-il un faux prophète pour autant ? Non. C’était un vrai prophète, qui se trompa ce jour-là. Il n’était donc pas infaillible. Il voulait aider la pauvre femme qui venait de perdre son fils unique. Alors, il prit sur lui la décision d’agir, selon sa propre volonté. Mais, cela ne marcha pas. Dieu ne confirma pas sa parole. S’il avait dit, par exemple : Ainsi dit le  Seigneur…, et que l’enfant n’était pas ressuscité, on peut dire : C’est un faux prophète. Parce qu’il a dit quelque chose au Nom du Seigneur, et que cela n’est pas arrivé.

Frères, apprenez donc à faire la différence entre ce que je dis, de mon propre chef et de ma propre autorité, et ce que le Seigneur dit par ma voix.

Elisée, un vrai et authentique prophète de Dieu, a dit quelque   chose qui n’est pas arrivé. Car, ce qu’il a dit ne venait pas de Dieu, mais de lui.

Souvenez-vous de ce que je vous dis toujours : Examinez tout ce que vous pouvez examiner, Rejetez tout ce que vous pouvez rejeter,    Retenez tout ce que vous pouvez retenir, car, le Seigneur Jésus-Christ seul est infaillible, moi, je ne suis qu’un mortel. Vous devez examiner tout ce que je dis, par la Parole de Dieu, afin de voir ce qui est de Dieu et ce qui est de moi. N’acceptez de moi que ce qui vient du Seigneur  Jésus. Car mes Paroles sont faillibles. Ce sont les Paroles du Seigneur qui sont infaillibles. Je n’ai pas le pouvoir d’infaillibilité, même si Dieu m’a fait Dieu, et que je suis Fils de l’homme du temps prophétique de l’aube. Eprouvez mon ministère et mes paroles, en étant vous-mêmes dans la Vérité de la Parole et dans la Lumière, et dans la Sanctification. Car, je ne permettrai à aucun adultère, à aucun impudique, à aucun pécheur de me juger. Car, avant d’enlever la paille qui est dans mes yeux, enlève d’abord la poutre qui est dans tes yeux. Moi, je ne suis ni adultère, ni impudique. Et voilà quelqu’un, un adultère, qui essaie de me diaboliser, parce que je dis, par exemple, que la Bible n’est pas le Parole de Dieu. Frères, aussi vrai que Dieu est vivant, je vais purement et simplement recadrer ce pécheur ; car, aucun pécheur ne peut juger un saint. Or, moi, frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme, je suis saint, pur, glorieux et irréprochable, devant Dieu. Je ne pratique pas le péché, et je ne pratiquerai jamais le péché, à cause de la Semence incorruptible de Dieu qui demeure en moi et dans laquelle je demeure. Le Christ qui vit en moi, n’est ni adultère, ni impudique, pour que je sois adultère et impudique. Quand je parle de la Sainteté que l’Esprit et la Parole de Sainteté m’ont donnée, j’en parle avec une sainte fierté et un saint    orgueil de Dieu. Je bénis le Nom de Jésus-Christ, la Source intarissable de ma sainteté. Il est aussi la Source de votre sainteté, car vous aussi, vous avez hérité de Sa Sainteté. L’arbre du péché qui était en nous, Christ l’a déraciné. Et Il l’a remplacé par l’Arbre de la Justice, après avoir fait de nous, Justice de Dieu en Lui. Le péché n’a plus de pouvoir sur nous ; il ne règne pas sur nous. Ce qui règne sur nous, c’est la Justice de Dieu, dont nous sommes la vivante incarnation. Je suis au milieu de vous,   depuis 2007, avec la Manne Fraîche, et je n’ai jamais trompé ma femme. Parce que je suis un vrai Oint, un vrai prophète, un vrai fils de Dieu, et un vrai Fils de l’homme. Et je ne commettrai jamais adultère. Quand j’étais encore païen, je ne commettais pas l’adultère ; est-ce maintenant que je suis en Christ, et que Christ est en moi, que je vais commettre adultère ? Honte à ces soi-disant hommes de Dieu, pasteurs, prophètes, qui  commettent adultère.

Elisée, le prophète, s’est trompé. C’est juste. Mais, il n’était  ni adultère, ni impudique. Il y a des soi-disant prophètes-messagers  aujourd’hui, qui prétendent avoir le pouvoir d’infaillibilité, mais qui sont adultères, impudiques et pédophiles. Où est donc leur pouvoir d’infaillibilité ? Qu’ils reconnaissent au moins, qu’ils se sont trompés de femme, en couchant avec la femme d’un autre. Où est donc leur infaillibilité ? Frères de la Manne Fraîche, ces gens-là ne sont que des clowns religieux, des comédiens et des plaisantins en mal d’inspiration. Tout pasteur adultère est une porte de l’enfer et du séjour des morts. Le jour où vous apprenez que moi, frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme, j’ai commis adultère, même si c’est dans un songe, éloignez-vous de moi.

Après son échec, Elisée, le prophète se rendit lui-même dans la maison de la Sunamite. Et là, il pria Dieu. Ô, il aurait peut-être dû commencer par là. Après avoir prié, il s’est couché sur l’enfant, il a mis sa bouche sur sa bouche, ses yeux sur ses yeux, ses mains sur ses mains. « Et la chair de l’enfant ce réchauffa.» O, frères, Elisée, le prophète, venait de transmettre le Feu et la Vie qui étaient en lui à   l’enfant. Alors, celui-là « éternua sept fois, et il ouvrit les yeux. » Il est ressuscité. Ainsi soit-il !

Quel enseignement peut-on tirer de cet évènement ? Un vrai homme de Dieu peut échouer. Avant toute chose, il faut prier Dieu, car c’est Lui, la véritable Solution à nos problèmes. Amen !

LE CAS DE NATHAN ET DE DAVID

David dit à Nathan, le prophète : « J’habite dans une maison de cèdre, et l’arche de Dieu habite au milieu d’une tente.

Nathan dit à David : Va, fais tout ce que tu as dans le cœur, car l’Eternel est avec toi. » (2 SAMUEL 7 :2-3). Si ma compréhension est exacte, David a demandé conseil à Nathan, le prophète, en ce qui    concerne la construction de la maison de Dieu. Et Nathan, le prophète, a trouvé que ce projet était bon et intéressant. Alors, il a encouragé le roi en disant : Va, fais tout ce que tu as dans le cœur. Puis, il a ajouté : Car, Dieu est avec toi. Mais, « la nuit suivante, la Parole de l’Eternel fut adressée à Nathan : Va dire à mon serviteur David : Ainsi parle l’Eternel : Est-ce toi qui me bâtiras une maison pour que j’en fasse ma demeure ? » Vous voyez ! Dieu était opposé au projet de David. Il était opposé à la Parole que Nathan, Son prophète, a dite au roi. Du coup,    Nathan, le prophète, a vu qu’il s’était trompé, en disant à David de construire une maison à Dieu. Mais, cela ne veut absolument pas dire qu’il était un faux prophète. Il n’a fait que donner son avis, tout en  soutenant le projet de David. En cela, il n’a point péché. S’il avait dit, par exemple : Ainsi parle l’Eternel, David, va, et bâtis la maison de   l’Eternel, et que Dieu le désapprouvait, ce serait un péché. Parce qu’il aurait menti sur Dieu. Quel enseignement peut-on tirer ici ? Un vrai prophète peut dire quelque chose, en dehors de la volonté de Dieu. Il peut donner son avis sur quelque chose, en dehors de la volonté de Dieu. Mais, tôt ou tard, Dieu le ramènera à Sa volonté parfaite. Car, Il est un Dieu d’Amour.

Un vrai prophète est-il infaillible ? Non. Car, comme tout homme, il est sujet à l’erreur. Il peut se tromper, et il se trompe. Mais, il reste toujours un vrai prophète de Dieu.

Moi, frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme, je ne suis pas infaillible. Si je l’étais, je deviendrais le Dieu Tout-Puissant, Tout-Suffisant et Tout-Sachant. Ce qui est impossible.

Que Dieu bénisse l’Epouse Ivoirienne !

Je suis Manne Fraîche.

Je vous aime.

FRERE CHRIST-MOISE, LE FILS DE L’HOMME

 

Recherche

Sondage

Doit-on payer la dîme aujourd'hui ?
 

Partager avec vos amis

Delicious

Friends Online

Powered by EvNix