Identification



Newsletter

Souscrire

Personnes en ligne

Nous avons 24 invités en ligne

Nombre de Visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
303
Hier :
447
Semaine :
2445
Mois :
15329
Total :
3664349
Il y a 12 utilisateurs en ligne
-
12 invités


ON NE PEUT PRECHER LE SURNATUREL QUE PAR LE SURNATUREL PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Frère Christ-Moïse   
Mardi, 28 Novembre 2017 13:03

Message prêché le dimanche 03 juillet 2016, au  Tabernacle le Chandelier d’Or ; Godoumé, Songon ; Abidjan ; RCI. Matin.

Paroles de frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme, que le Seigneur lui a données pour la perfection des saints.


Bonjour. Dans la nuit du vendredi 29 au samedi 30 Juillet, la     Parole du Seigneur est venue à moi, en ces termes, à 04h30 : « On ne peut prêcher le Surnaturel que par le Surnaturel.

Pour prêcher la Bible, on n’a pas besoin du Surnaturel.      N’importe qui peut prêcher la Bible. Mais, pour prêcher Ma Parole de vie, il vous faut le Surnaturel et le Divin, parce que Ma Parole est    Surnaturelle et Divine. Avec un peu d’intellect, on peut prêcher la     Bible, mais Ma Parole, la Pure Parole de votre temps, il vous faut absolument la Puissance Surnaturelle et Divine qui vient du Lieu Très Saint.

Avec un peu de jugeote et de bon sens, n’importe qui peut      prêcher la Bible. N’importe qui peut prendre un verset de la Bible, et prêcher, en disant par exemple : La Bible dit que les miracles accompagneront ceux qui auront cru. Cette prédication n’aura pas son accomplissement, parce que c’est la Bible qui le dit ; ce n’est pas Ma Parole qui le dit. Quelqu’un d’autre prend exactement, le même verset, verset que Je lui ai donné par révélation et que Je mets dans sa bouche, dans son cœur, dans son esprit, et dans son âme, en lui disant : Prêche Ma Parole. Et sa prédication est confirmée de façon extraordinaire, c’est celui-là qui, prêche véritablement Ma Parole par le Surnaturel. C’est seulement par le Surnaturel qu’on peut prêcher le Surnaturel. Le    Surnaturel prêche le Surnaturel, afin d’accomplir le Surnaturel. Et le naturel prêche le naturel, afin de s’accomplir lui-même. Recherchez donc toujours le Surnaturel ! Et prêchez toujours par le Surnaturel. Alors le Surnaturel, qui est en vous, accomplira des choses                surnaturelles au milieu de vous. C’est seulement par le Surnaturel que vous pouvez prêcher le Surnaturel. C’est seulement par Ma Parole que vous pouvez prêcher Ma Parole. C’est seulement par Mon Esprit que vous pouvez prêcher Mon Esprit. C’est par Moi, Jésus-Christ, que vous pouvez prêcher Jésus-Christ. On ne peut prêcher le Surnaturel que par le Surnaturel. Ma Parole est d’essence surnaturelle. Et vous, vous êtes d’essence naturelle. Comment ferez-vous pour prêcher ce qui est       surnaturel, comment ferez-vous pour prêcher ce qui est au-dessus de vous, de votre intelligence, de vos capacités, de vos forces et de vos moyens ? Ma Parole est Esprit et vie. Elle n’a ni chair, ni sang. Vous, vous êtes des êtres de chair et de sang. Comment ferez-vous donc pour prêcher ce qui n’a ni chair, ni sang ? Me comprends-tu ? Il faut       d’abord que Je mette en vous, le Surnaturel. Je le mets dans votre chair de justice, lavée de tout péché. Je dois d’abord faire de vous des êtres surnaturels, revêtus d’un corps naturel. Je dois mettre en vous Ma  Puissance Surnaturelle, Mon Esprit Surnaturel et Ma Parole           Surnaturelle, avant que vous ne puissiez prêcher ce qui est surnaturel et Divin.

Aucun homme ne peut prêcher le Divin, alors qu’il n’est qu’un homme. Avant de pouvoir prêcher le Divin, le Divin doit d’abord venir à lui, et entrer en lui. Car, c’est le Divin qui prêche le Divin. Aucun   homme ne peut prêcher le Spirituel, s’il demeure dans son état charnel et physique. Il doit absolument subir une profonde transformation, en recevant du ciel la Puissance Spirituelle qui lui faut. C’est par la puissance spirituelle qui est en vous, que vous pourrez prêcher le Spirituel. Le Spirituel est en vous ; Je le mets en vous ; Je le cache en vous, dans votre corps naturel. Je le vivifie, et Je le rends plus puissant que votre corps physique. Je soumets votre corps de chair et de sang au Pouvoir spirituel que Je vous donne. Alors, étant dans ce corps, vous pourrez prêcher le Spirituel, le Surnaturel et le Divin.

Avant de pouvoir prêcher le Divin, le Surnaturel et le Spirituel dois d’abord faire de vous des êtres Divins, surnaturel et spirituel, de par Ma Présence Divine, Surnaturel et Spirituel en vous. Je dois       restaurer en vous, Mon Image, l’image de Ma Divinité ; car vous êtes Mon image. Et Mon image en vous, est d’essence Divine, Surnaturelle et Spirituelle. C’est cette image que je revêts souverainement du Divin, du Surnaturel et du Spirituel. C’est alors que vous devenez aptes à    prêcher Ma Parole. C’est par Ma Puissance Divine en vous, que vous pourrez prêcher Ma Parole Divine ; c’est par Ma Puissance Spirituelle que vous pourrez prêcher Ma Parole Spirituelle. Ces trois choses sont donc nécessaires :

- Ma Puissance Divine pour Ma Parole Divine

- Ma Puissance Surnaturelle pour Ma Parole Surnaturelle

- Ma Puissance Spirituelle pour Ma Parole Spirituelle.

Souviens-toi de Mes apôtres, de Pierre, de Paul. J’ai fait d’eux des lampes de feu, et des flammes de feu. J’ai fait d’eux des hommes surnaturels dans l’homme naturel. C’est pourquoi ils pouvaient faire de grandes choses, par Ma Puissance agissant sur Ma Parole. Ils avaient reçu de Moi, une Puissance qui pouvait leur permettre de transcender la nature. Cette puissance, c’est Ma Puissance Surnaturelle. Elle est   au-dessus de la puissance de la nature. J’ai donné de la puissance à la nature, lors de la création du monde. Sa puissance est une puissance naturelle, qui est considérable. J’ai mis Ma puissance dans tout ce que J’ai créé. Ma Puissance, celle que J’ai mise dans la nature est devenue une puissance naturelle. Au-delà d’elle se trouve une Puissance       Surnaturelle. C’est cette Puissance-là que Je mets en vous, afin que vous puissiez transcender, et dominer sur la puissance naturelle. C’est par Ma Puissance Surnaturelle que J’ai pu dompter la puissance      naturelle de la mer, et marcher sur elle. C’est par Ma Puissance       Surnaturelle que J’ai pu dompter et maîtriser la puissance naturelle de la tempête. Souviens-toi de l’évangéliste Philippe : C’est par Ma      Puissance Surnaturelle qu’il a pu être enlevé d’un lieu à un autre. Il a transcendé la puissance naturelle qui le maintenait à terre. Il a       transcendé la puissance cosmique, par Ma Puissance Surnaturelle, qui était en lui. C’est par Ma Puissance Surnaturelle, qu’Hénoc et Elie ont pu être enlevés au ciel, en transcendant la nature. C’est par Ma        Puissance Surnaturelle que J’ai pu faire sortir de terre, un homme   naturel : Adam. J’ai créé tout ce qui est naturel à vos yeux, par Ma Puissance Surnaturelle.

Tu vois le feu, le feu naturel ? »

Oui, Seigneur.

« Je l’ai créé par le Feu Surnaturel ; Je l’ai créé à partir du Feu Surnaturel.

A la Pentecôte, il y a eu du Feu Surnaturel, des langues de feu surnaturel. Sais-tu comment les choses se sont passées là-bas, ce jour-là ? »

Non Seigneur, enseigne-moi Tes merveilles.

« Ecoute donc Ma Parole : J’ai d’abord fait souffler un vent  violent et impétueux. C’était le souffle de vie ; c’était de l’oxygène    surnaturel, spirituel et Divin, qui devait me permettre d’allumer le Feu Surnaturel. Dans la chambre haute, il y avait des corps humains, prêts à s’allumer comme du feu. Quand le souffle violent est entré en contact direct avec ces corps, cela a produit de la chaleur et de la lumière, cela a donc produit le Feu, le Feu Surnaturel, Spirituel et Divin. C’est le contact du Mon Souffle avec ces corps, qui a produit ce Feu Surnaturel, Divin et Spirituel. Quand Mon Souffle est sorti de Moi, depuis les cieux, il était immédiatement suivi de Mon Feu. Quand il a touché les corps des apôtres, Mon Feu, qui était déjà là, s’était manifesté. Mon souffle, au contact de leurs corps, s’est transformé en Feu Surnaturel, Spirituel et Divin. Et ce Feu s’est posé sur leurs têtes, avant d’entrer en eux. Si vous gardez toujours Mon Souffle de vie en vous, vous aurez toujours Mon Feu en vous. Parce que la combustion surnaturelle, Divin et      Spirituel ne cessera point. Vous serrez alors toujours des flammes de Feu à Mon service, dans Mon saint Sanctuaire.

Sais-tu ce qui s’est passé lors de la création du 1er homme ? »

Non, Seigneur. Enseigne-moi Tes Merveilles.

« Ecoute donc : J’ai créé son corps spirituel ; et J’ai créé son corps physique. J’ai mis son corps spirituel dans son corps physique. Mais, il ne pouvait pas vivre parce qu’il n’avait pas encore reçu ce qui lui fallait pour vivre, pour devenir un être vivant : La chaleur et la    lumière. La chaleur et la lumière sont produites par le feu. Alors J’ai soufflé dans ses narines un souffle de vie. C’était comme de l’oxygène que Je lui donnais. Quand le souffle est entré en contact direct avec son corps spirituel, qui était dans son corps physique, la Vie lui a été      donnée. Le contact entre Mon souffle de vie et son corps, a produit le Feu, c’est-à-dire la vie en lui. Et il est devenu un être vivant. Il s’est donc levé et a commencé à vivre. Adam était le premier homme à la création, créé par Mon Esprit ; il a été ranimé par Mon Souffle de vie. C’est pourquoi, Je Lui ai donné pouvoir, autorité et puissance sur    toutes choses.

Ma Parole sort de ta bouche comme un souffle, c’est un souffle de vie. Son but, c’est de produire du Feu Surnaturel, Divin et Spirituel. Mais, il faut un corps pour pouvoir produire ce Feu-là, un corps       humain destiné à cela, un homme. Si cet homme croit en toi, Ma Parole qui sort de toi, sous la forme invisible d’un souffle produit du feu, se transforme en feu. Elle se transforme en feu Divin et produit du Feu Divin. Alors cet homme devient une flamme de Feu. Quand Ma Parole sort de toi, c’est du Feu. Et ce Feu se propage et se répand. Quand Elle sort de ta bouche, elle est toujours suivie de Feu Divin, Surnaturel et Spirituel ; et Elle est prête à se transformer en Feu. Ce mystère du Royaume des cieux, tu sois l’enseigner à l’Epouse Ivoirienne. C’est pour sa perfection.

J’ai fait de ta langue, un Feu Surnaturel, Divin et Spirituel. Quand tu parles, tu transmets le Feu Surnaturel, Mon Feu. J’ai fait de ton corps du Feu. De toi sort Mon Feu, pour produire du Feu, au contact des corps que Tu as engendrés par Mon Feu. Quand tu poses tes mains de Feu sur ces corps, ils sont oints de Feu Surnaturel. Tu es une flamme de Feu. Tu enseigneras ces choses à l’Epouse Ivoirienne.


Pour rencontrer le Feu Surnaturel et Divin, il vous faut lutter et combattre, par la force que Je vous ai donnée. Quand le Surnaturel vient à vous, cela ne dépend pas de vous. Mais, quand vous voulez aller à la rencontre du Surnaturel, vous devez vous armer de courage, de  persévérance et de sainteté. Vous devez Me consacrer l’aurore, chaque jour. Pour augmenter la Flamme Divine qui est en vous, vous devez chercher Ma face plus ardemment. Dis ces choses, à l’Epouse           Ivoirienne. »


Seigneur, Je Te remercie de m’avoir révélé ces choses cachées. Je transmettrai fidèlement Ton Message à l’Epouse Ivoirienne. J’en ferai une très large diffusion.


« Souviens-toi de ceci : On ne peut prêcher le Surnaturel que par le Surnaturel. On ne peut prêcher le Divin que par le Divin. On ne peut prêcher le Spirituel que par le Spirituel.

Inspire-toi de ce que tu as vu l’autre jour sur la route, quand tu rentrais à la maison, après le culte. »


CE QUE J’AI VU SUR LA ROUTE DE SONGON

Le jeudi passé, le 28 juillet 2016, nous avons eu une réunion de prière et de méditation à Yopougon Santé, à Abidjan. Aux environs de 23h, je rentrais à la maison, avec ma famille. Sur la route, il y avait un camion qui transportait des fers. Ces fers-là traînaient sur le goudron. Et cela émettait des étincelles, du feu. Qu’est-ce qui produisait ces            étincelles ? Ce feu ? C’était l’oxygène. Il y avait un frottement entre deux corps physiques : Les fers et le goudron. Quand l’oxygène, qui est dans l’air ambiant, est entré en scène, cela a produit la combustion, c’est-à-dire le feu. Vous voyez ! Le feu est produit avec de l’oxygène. Et l’oxygène maintient la flamme de feu allumée. Là où il y a de l’oxygène, il y a aussi le feu. C’est la même chose dans le domaine spirituel. Frères, je vous le dis, en vérité, en vérité, la Divinité est partout dans la nature. Si vous   regardez la nature, et que vous ne voyez pas la Divinité, regardez encore, et regardez bien. Car, la Divinité est partout dans la nature. Le Seigneur Jésus-Christ s’inspirait beaucoup de choses naturelles pour révéler les choses spirituelles. Comme Lui, je veux m’inspirer de ce que j’ai vu sur la route, pour révéler la Parole de Dieu. Pour que le Feu Divin, ce Feu  Surnaturel et Spirituel s’allume en nous, il nous faut nécessairement, impérativement et obligatoirement, de l’oxygène spirituel. Cet oxygène, c’est le souffle du Très-Haut. C’est le souffle de vie de Sa Parole. Quand elle souffle, elle allume le Feu Divin, Surnaturel et Spirituel. Quand elle souffle fort, la flamme de Feu aussi devient forte. Quand elle souffle moins fort, cette flamme devient moins forte. C’est elle qui entretient et fortifie la flamme Divine, qui est en nous. C’est pourquoi, nous devons nécessairement, impérativement et obligatoirement,       recevoir chaque jour, cet oxygène spirituel, surnaturel et Divin : Le souffle puissant de la Parole de Dieu. Sans ce souffle, il n’y aura ni chaleur, ni lumière, ni vie, en nous.


Au commencement, Dieu a mis en nous, une semence de vie, sans vie. Cette semence de vie, était sans vie. Elle était destinée à       recevoir la vie en elle. Mais, il n’y avait pas de vie en elle. Pour qu’elle reçoive la vie, il lui faut nécessairement, impérativement et obligatoirement, la chaleur et la lumière. Or, pour qu’il y ait chaleur et lumière, il faille d’abord qu’il y ait le feu. Et pour qu’il y ait du feu, il faille qu’il y ait aussi de l’oxygène. Quand l’oxygène est en contact avec la semence de vie, qui est sans vie, elle produit le feu de vie. Dans ce feu, se       trouvent, et la chaleur, et la lumière. La chaleur et la lumière du feu animent la semence de vie, qui était sans vie. Et cette semence devient une semence vivifiée ; une semence pleine de vie. C’est ici la Manne Fraîche, la pure Parole. Pour que cette semence de vie, qui vit maintenant, puisse croître et grandir, il faut nécessairement, impérativement, obligatoirement, que la flamme de feu soit maintenue et entretenue. Alors l’oxygène spirituel, surnaturel et Divin doit toujours être là. C’est pourquoi, nous ne voulons pas nous éloigner du souffle puissant du Très-Haut, aujourd’hui : La Manne Fraîche, la Parole prophétique du temps de l’aube. Ce souffle-Parole entretient et maintient toujours     allumée la flamme Divine en nous, par la grâce de Dieu. Plus le      souffle – Parole est puissant, plus la flamme Divine est puissante, en nous. Et plus cette flamme Divine est puissante, en nous. Et plus cette flamme Divine, qui est une flamme Divine-Parole, devient puissante en nous, plus nous devenons nous-mêmes des Flammes Divines – Paroles manifestées corporellement. C’est pour cette raison que nous devons être en contact permanant avec la Parole de Dieu, ce Puissant souffle du Très-Haut. Chaque jour, nous devons nécessairement, impérativement, et obligatoirement, entendre et écouter la Parole de Dieu, et la pratiquer, pour pouvoir maintenir en nous, la flamme Divine, toujours permanente, puissante, et vivante.


Si l’Esprit de Dieu est vraiment en nous, et que nous prêchons la Parole de vie, avec puissance et autorité, cette Parole devient dans notre bouche, le souffle de Dieu. Par ce souffle, nous pouvons allumer le Feu Divin chez ceux qui nous écoutent. Plus nous leur annonçons la Parole de Dieu, ce souffle Divin, plus nous entretenons en eux, le Feu Divin, et nous le maintenons toujours allumé ; par la grâce de Dieu. Vous pouvez tout me prendre, même la Bible, mais je ne vous laisserai jamais me  prendre la Parole de Dieu. Ne vous éloignez pas de la Parole de Dieu, car c’est le Souffle de Dieu qui produit en vous le Feu Divin, et qui l’entretient, et qui le maintient toujours allumé. Recherchez donc cet oxygène Divin, Surnaturel et Spirituel, afin que votre Feu soit toujours plus     puissant.

JEAN-BAPTISTE : UNE LAMPE DE FEU

Dans JEAN 5 : 35, Jésus dit que Jean-Baptiste est une lampe    ardente ; il est donc une lampe de feu. Or, cet homme, toujours selon   Jésus, est prophète, et plus que prophète. Et la Manne Fraîche dit donc qu’il a été fait Dieu par Dieu. Le prophète, qui est plus que prophète, ne peut être que Dieu. C’est ici la Manne Fraîche, la pure Parole. Si     Jean-Baptiste, le prophète, qui est plus que prophète, est une lampe de feu, cela veut dire qu’il est un prophète de feu. En un mot, il est du Feu Divin pour son âge. Jésus dit qu’il est une lampe de feu qui brûle et qui luit. Vous voyez ! Cette lampe extraordinaire, fait deux choses             essentielle :

1/ Brûler

2/ Luire


Quand cette lampe brûle, elle produit de la chaleur. Quand elle luit, elle produit la lumière. Jean-Baptiste produit donc de la chaleur et de la lumière. Avec quoi produit-il ces choses ? Avec la Parole de Dieu, qu’il est venu annoncer, de la part du Seigneur. Quand cette Parole vient à lui, comme un souffle Divin et Puissant,  Elle anime et vivifie le Feu Divin, qui est en lui, et dont il est la vivante incarnation. Cette Parole-Souffle-Divin produit en lui, et pour lui, et la chaleur spirituelle, Divine,           Surnaturelle, et la Lumière.

Avez-vous bien compris le rôle important et primordial de        l’oxygène dans la combustion, dans la production de feu ? Sur le plan   spirituel, c’est la même chose. L’oxygène spirituel, qui est la Parole     Divine, produit le Feu Divin. Elle l’entretient, et le maintient toujours   allumé. Savez-vous pourquoi Jésus a-t-Il soufflé sur Ses disciple ?


JESUS SOUFFLA SUR SES DISCIPLES

Dans JEAN 20 :22, l’Ecriture dit que Jésus a soufflé sur Ses     disciples, en disant : « Recevez le Saint-Esprit. » Expliquons un peu ce mystère du Royaume des cieux. Les disciples de Christ, L’ont suivi    pendant trois ans. Ils L’ont vu, Lui, l’unique Fils de l’Homme. Et ils ont cru en Lui. En croyant en Lui, ils ont reçu en eux-mêmes une semence de vie. Cette semence de vie, était sans vie. Il était donc important que le Seigneur lui donne la vie, avant de S’en aller. Car, après cela, ils       devaient monter dans la chambre haute pour recevoir la plénitude de la vie : Le Saint-Esprit. C’est pourquoi Il a soufflé sur eux. Il a soufflé sur eux, le souffle de vie, pour animer la semence de vie, qui était sans vie. Cette semence de vie, qui était sans vie, c’était la Semence-Parole de Vie : La Parole de Dieu. Pour animer cette Parole de Dieu, qui était sans vie, mais qui était destinée à recevoir la vie, il fallait souffler sur eux. La Parole de Dieu, qui avait la vie en elle : Le souffle Divin : Le Saint-Esprit. Il a donc soufflé sur eux ; et Il leur a dit : « Recevez le                         Saint-Esprit. »Quand Il a soufflé sur eux, l’oxygène Spirituel de la    Parole qu’Il a prononcée, a produit du Feu Divin, au-dedans d’eux. Et ce Feu, a produit, à son tour, de la chaleur et de la lumière spirituelle. Alors, la vie de Dieu a germé en eux. La flamme Divine, a germé en eux. Elle était à l’étape embryonnaire. Pour pouvoir l’amener à l’étape finale et définitive, il a fallu une autre action du souffle Divin. C’est pourquoi, le jour de la Pentecôte, Dieu a fait souffler un vent impétueux sur eux. Et, par la puissance de ce vent mystérieux, Il a produit du Feu Surnaturel. C’est ici la Manne Fraîche, la pure Parole. Ce Feu s’est  divisé en plusieurs langues de feu. Pourquoi langues, et non les autres parties du corps humain ? Langues, parce que c’est le siège de la       Parole. Langues, parce que c’est pour parler, prêcher, prier, et louer Dieu. Pourquoi langues de feu ? Parce qu’ils allaient prêcher la Parole de Dieu, qui est du Feu. Pour cette Parole de Feu, il fallait des langues, et des hommes de feu. Pour cette Parole de Feu, il fallait des langues, et des hommes de feu. Le jour de la Pentecôte, la flamme Divine, qui était à l’étape embryonnaire, devint pleine et totale. Car, ils avaient été    baptisés du Saint-Esprit et de Feu.


Frères ! Il y a deux choses importantes :

1)   Le Baptême du Saint-Esprit

2)   Le baptême de Feu.

Il nous faut nécessairement, impérativement, et obligatoirement ces deux sortes de baptême spirituel, surnaturel et Divin : Le baptême du Saint-Esprit, et le baptême de Feu.

Avez-vous bien compris pourquoi Jésus a soufflé sur Ses          disciples ?


ESAIE : UN PROPHETE DE FEU

Esaïe a été conçu prophète, dès le sein de sa mère ; et il est né  prophète. Mais, le Feu de Dieu n’était pas en lui. Puis, il vit dans une   vision, le Dieu Tout-puissant et Tout-suffisant, assis sur un trône très   élevé. Et les anges L’adoraient, en disant : « Saint, Saint, Saint, est le Seigneur Dieu des armées. » Quand il a vu la gloire, la puissance et la grandeur du Créateur, il dit : « Malheur à moi ! je suis perdu, car je suis un homme dont les lèvres sont impures, et mes yeux ont vu le Roi. » Il était profondément confus et abattu au-dedans de lui, à cause de son état de péché et d’impureté. Mais, un séraphin a pris une pierre ardente sur l’autel avec des pincettes. Avec cette pierre, il a touché les lèvres d’Esaïe, et dit : « Ton impureté est enlevée, et ton péché est expié. » Frères ! Par l’action de cette pierre ardente, de cette pierre de feu, les lèvres d’Esaïe ont été purifiées à jamais. Selon la Manne Fraîche, sa langue est devenue, à l’instant même une langue de feu. Ses lèvres sont devenues, à l’instant même, des lèvres de feu. Et sa bouche est devenue, à l’instant même, une bouche de feu. Purifiées par le Feu Divin, ses lèvres sont devenues du Feu Divin. C’est seulement après cette purification de ses lèvres par le Feu, et surtout après que ses lèvres soient transformées en lèvres de feu, sa      langue en langue de feu, que Dieu dit : « Qui enverrai-je, et qui         marchera pour nous ? » Esaïe répondit : « Me voici, envoie-moi. »   Avez-vous remarqué ce que Dieu a fait, avant d’envoyer Son prophète ? Il l’a entièrement purifié de son péché. Et Il a transformé sa langue en     langue de feu. Car, on ne peut prêcher Sa Parole qu’avec une langue de feu. La Parole de Dieu, c’est du Feu. Pour La prêcher, comme il se doit, il faut du Feu surnaturel, Divin et spirituel. Car, on ne peut prêcher le Feu que par le Feu, le Divin que par le Divin, le Surnaturel que par le Surnaturel, et le Spirituel que par le Spirituel. On ne peut prêcher Dieu que par Dieu ; on ne peut prêcher Jésus-Christ que par Jésus-Christ ; on ne peut prêcher la Parole de Dieu que par la Parole de Dieu ; on ne peut prêcher Christ que par Christ. C’est ici la Manne Fraîche, la pure Parole. Celui qui veut prêcher Christ, doit nécessairement, impérativement, et obligatoirement, avoir Christ en lui. Celui qui veut prêcher la Parole de Dieu, doit nécessairement, impérativement et obligatoirement avoir la Parole de Dieu en lui. Il ne peut en être autrement. On ne peut prêcher que ce qu’on a en soi. On ne peut dire que ce qu’on a en soi. Car, c’est de l’abondance du cœur que la bouche parle.


Avant d’envoyer Esaïe, Dieu lui a fait subir des transformations profondes :

- Le pardon de son iniquité

- La purification de sa langue, transformée en langue de feu.

C’est seulement après cela que Dieu lui a donné le Message qu’il devait annoncer au peuple. Combien de prédicateurs ont-ils fait ces      différentes expériences avant de servir le Dieu Très Saint. Je n’en sais  absolument rien. Mais, ce que je sais, c’est qu’à la Manne Fraîche, pour servir le Seigneur Jésus-Christ, il nous faut nécessairement,               impérativement et obligatoirement, subir de profondes transformations spirituelles. Entre autres, la purification totale des péchés, le baptême du Saint-Esprit et de Feu, et la transformation de la langue en langue de feu. En ce qui concerne le baptême spirituel et surnaturel, il faut : Le baptême du Saint-Esprit et le baptême de Feu. L’Ecriture ne dit-Elle pas que le Seigneur Jésus-Christ baptise du Saint-Esprit et de Feu, selon    LUC 3 : 16 ? Il nous faut donc nécessairement, impérativement et obligatoirement, et le baptême du Saint-Esprit et le baptême de feu.


Avez-vous reçu des langues de feu ? Sinon, montez maintenant même dans la chambre haute. Et restez-y jusqu’à ce que vous soyez   revêtus de la Puissance d’En-Haut et du Feu Divin. Arrêtez toute      activité, et montez dans la chambre haute, à la rencontre du Surnaturel.

Ne vous contentez pas de dire : J’ai la Parole, j’ai la Parole. C’est bien : Mais ce n’est pas l’essentiel. Le plus important, c’est le  baptême du Saint-Esprit et du Feu Divin. Ne vous contentez pas de    dire : J’ai vu le Fils de l’homme de mon temps. C’est bien, mais ce n’est pas suffisant. Avancez donc encore, jusqu’à ce que vous rencontriez le Surnaturel, et que vous soyez revêtus véritablement de la Puissance d’En-Haut et du Feu Divin. Ne dites pas seulement : Je crois en la Manne Fraîche. Montez dans la chambre haute, à la rencontre du   Surnaturel. Et restez-y le temps qu’il vous faudra, jusqu’à ce que vous soyez revêtus de la Puissance d’En-Haut et du Feu Divin.


POURQUOI DIEU A-T-IL SOUFFLE UN SOUFFLE DE VIE DANS LES NARINES DE L’HOMME ?

Dieu a créé l’homme à Son image et à Sa ressemblance. Il l’a créé dans un corps spirituel, et dans un corps de chair et de sang. Il a mis le corps spirituel de l’homme dans son corps de chair et de sang. Ce corps humain, était sans vie. Son corps spirituel était une semence de vie, sans vie. Son corps physique aussi était une semence de vie, sans vie. C’est juste. Pour pouvoir animer ces deux corps de l’homme, Dieu a soufflé un souffle de vie dans ses narines. Et l’homme est devenu un être vivant. Comment les choses se sont-elles passées ce jour-là ? Le souffle de vie que Dieu a soufflé dans ses narines, est allé directement en contact avec le corps spirituel de l’homme, qui était une semence de vie, sans vie. A ce contact, cette semence de vie, qui était sans vie, a été animée ; et il a  commencé à vivre. Ce souffle Divin, qui était un oxygène spirituel, a  produit le feu de la vie chez l’homme. De l’intérieur de son être, ce feu s’est répandu dans tout son corps de chair et de sang. Ainsi, l’homme tout entier est devenu un être vivant. C’est ici la Manne Fraîche, la pure      Parole, pour la perfection des saints.


QUE DIT L’ECRITURE DANS JOB 33 : 4 ?

L’Ecriture dit : « L’Esprit de Dieu m’a créé. Et le souffle du Très-Haut m’anime. » Frères, savez-vous ce que signifie le mot ‘‘animer’’ ? Ce mot veut dire : communiquer la vie. Vous voyez ! C’est le souffle du Très-Haut qui nous communique la vie, la vie de Dieu. Quand cette vie entre nous, elle donne vie à la semence de vie, qui est en nous, et qui est sans vie. Ce souffle, c’est l’oxygène spirituel, surnaturel et Divin, qui  produit le Feu Spirituel, Surnaturel et Divin, en nous. Et ce Feu Divin produit de la chaleur et de la lumière spirituelle, surnaturelle et Divine. C’est ici la Manne Fraîche, la pure Parole.


Pour clore, je voudrais vous faire part d’un programme spécial  dénommé ‘‘SPECIAL DIX JOURS DANS LA CHAMBRE HAUTE.’’ Objectif de ce programme : Rechercher davantage le Pouvoir Surnaturel de Jésus-Christ, notre bien-aimé Seigneur. C’est du 05 au 14 août 2016 inclus ; par la grâce de Dieu. Nous serons tous ensemble dans un même lieu, pendant dix jours. Ce lieu, c’est le Tabernacle de Yopougon Santé, notre lieu de culte. Là, nous invoquerons le Nom du Seigneur Jésus-Christ pour une nouvelle effusion du Saint-Esprit et du Feu Divin. Je n’ai pas reçu de révélation particulière à ce sujet. Mais, je vais oser. J’espère que cela marchera. Je me souviens de ce que Dieu m’a dit : « Si tu parles, J’agirai. Et si tu agis, Je parlerai. » Moi, frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme, je garde la foi en Jésus-Christ, mon Sauveur, mon Seigneur, mon Dieu, et Mon Rédempteur.


Ecoutez-moi frères ! N’agissez plus par le naturel, mais         seulement par le Surnaturel ; car c’est à cela que nous sommes tous  appelés. Ainsi soit-il !


Que Dieu vous bénisse !

Je vous aime.

A bientôt.

FRERE CHRIST-MOISE, LE FILS DE L’HOMME

Mise à jour le Mardi, 28 Novembre 2017 13:06
 

Recherche

Sondage

Doit-on payer la dîme aujourd'hui ?
 

Partager avec vos amis

Delicious

Friends Online

Powered by EvNix