Identification



Newsletter

Souscrire

Personnes en ligne

Nous avons 78 invités et 1 membre en ligne

Nombre de Visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
719
Hier :
1933
Semaine :
719
Mois :
41055
Total :
2543164
Il y a 25 utilisateurs en ligne
-
24 invités
-
1 membre : artstouns


VOS PRIERES ET VOS LOUANGES PEUVENT CHANGER LE COURS DE VOTRE VIE PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Frère Christ-Moïse   
Samedi, 10 Septembre 2016 07:30

Message prêché le jeudi 11 aout 2016, au Tabernacle le Chandelier d’Or ; Godoumé ; Songon. RCI. Matin.


Paroles de frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme, que le Seigneur lui a données pour la perfection des saints.


Bonjour. Aujourd’hui jeudi 11 août 2016, j’ai pu me réveiller à 04h 15 du matin ; par la grâce de Dieu. Et à 07h 15, la Parole de Dieu est    venue à moi, en ces termes : « Tu vas écrire quelque chose sur la      puissance de la prière et la puissance de la louange, selon l’inspiration que Je te donnerai à cet effet. Continue de mobiliser l’Eglise, afin de l’amener à toujours prier, et à toujours chanter Mes louanges, Mes merveilles, Mes exploits, Mes miracles, Mes prodiges et tous Mes    bienfaits au milieu de vous. Continue la mobilisation, la sensibilisation et la conscientisation de toute l’Eglise. Avancez encore, et encore en eau profonde ! Avancez sans rien craindre, car Je suis avec vous.     Persévérez  tous dans les prières, les jeûnes et les consécrations         individuelles et collectives. Priez sans cesse ! Chantez sans cesse Mes louanges, car Je suis votre Dieu, votre Seigneur, votre Sauveur, votre Rédempteur. Louez Mon Nom dans votre sanctuaire, dans votre corps, qui est Mon Temple. Préservez-le de toute souillure de l’esprit et de la chair, en vous éloignant toujours plus des péchés. Célébrez-Moi dans vos foyers où brille encore la lumière de Ma Parole, de Mon Esprit, de Ma Puissance. Soyez toujours dans l’allégresse et dans la joie ! Louez Mon Nom ! Bénissez Mon Nom ! Acclamez Mon Nom ! Prêchez Mon Nom ! Elevez Mon Nom ! Glorifiez Mon Nom, pendant le culte  familial ! Veillez-y avec une entière persévérance et dans une  consécration toujours renouvelée.

Parle encore de la puissance de la prière et de la louange, et de leurs bienfaits dans la vie de ceux qui M’aiment, et Me servent. Par vos prières, vous pouvez créer, et changer le cours des choses, par la     puissance créatrice de Ma Parole et de Mon Esprit, qui sont en vous. Par vos louanges, vos cantiques, vos hymnes, vous pouvez faire des   miracles extraordinaires, des choses incroyables, mais vraies. Par vos prières, vos supplications et vos louanges, à la gloire de Mon Nom, vous pouvez changer vos conditions de vie ; vous pouvez les transformer en bonnes conditions de vie sur tous les plans : Spirituel et physique. Par vos prières, la prière de juste et des saints, vous pouvez faire les œuvres que J’ai faites, et même en faire de plus grandes que Moi. Par vos louanges, vous pouvez toujours demeurer dans la plénitude de la        victoire que vous avez déjà sur les démons, les péchés et le monde. Par vos prières et par vos louanges, qui viennent de vos cœurs régénérés, sanctifiés et purifiés, vous pouvez expérimenter le Surnaturel et le     Divin, avec encore plus d’intensité. Vous pouvez explorer d’autres     dimensions Divines et spirituelles, avec Moi. Souviens-toi, Fils de l’homme de ce qui s’est passé lorsque l’apôtre Paul et le prophète Silas étaient en prison. Souviens-toi de ce qu’ils ont fait, alors qu’ils étaient dans les liens, à cause de Mon Nom. Ils étaient enchaînés, et incarcérés, et bien gardés. Il n’y avait pour eux aucune possibilité de se tirer     d’affaire. Mais eux, avaient une espérance : Moi, leur Libérateur.    Souviens-toi de ce qu’ils ont fait cette nuit-là où tout semblait être perdu à jamais. Souviens-toi de ce que J’ai fait pour les libérer, lorsqu’ils ont prié, et chanté Mes louanges. Explique encore ces choses importantes à tes frères et sœurs. Insiste encore là-dessus, en toute occasion bonne ou mauvaise. Sonne encore la mobilisation ; car, c’est le temps favorable pour chercher à faire des expériences personnelles avec Moi. Convoque tes frères et sœurs aux saintes assemblées de prière, de supplication, de jeûne et de sanctification, afin de toujours rechercher la puissance  d’En-Haut et du Feu Divin. Souviens-toi de ce qui s’est passé quand l’apôtre Paul et le prophète Silas M’ont prié et chanté. Parle de cela, tout en exhortant chacun à prier davantage, et à Me louer encore, et encore. Car Ma Puissance se révèle dans vos prières, vos supplications, vos jeûnes et vos louanges. Elle se renouvelle quand vous faites ces  choses dans la vraie consécration, en harmonie parfaite avec Ma  volonté parfaite. Sonne de la trompette, par la Manne Fraîche, et      appelle encore au rassemblement pour la prière, le jeûne, la louange, l’adoration, dans la sanctification. Exhorte ! Enseigne avec patience, car quelques-uns parmi vous sont lents à comprendre les Ecritures et la Puissance de Dieu ! Sois toujours patient envers eux ! Enseigne, exhorte avec joie et persévérance.

Souviens-toi de la façon dont J’ai livré Jéricho à Josué.           Souviens-toi de la façon dont J’ai délivré l’apôtre Pierre de la main d’Hérode. Et enseigne cela à l’Eglise.

Souviens-toi de ce qui s’est passé lorsque l’Eglise, unie dans la même foi en Mon Nom, unie dans le même amour en Mon Nom, et unie dans la même Parole en Mon Nom, a prié, après sa libération de la main du Sanhédrin. Et rappelle cela à tous tes frères et sœurs, tout en les exhortant à imiter leur foi.

Reprends l’enseignement sur la puissance de la prière et la puissance de la louange, en association avec la puissance de la foi. Amène surtout chacun de vous à rechercher l’Onction qu’il lui faut pour être efficace et dynamique dans Ma Maison. Amène tes frères et tes sœurs à chercher à expérimenter personnellement Ma gloire qui est là pour vous tous. Que chacun de vous cherche à expérimenter Ma Puissance, afin d’avoir un témoignage personnel à rendre à la louange de Ma  gloire. Que personne ne soit à la traîne. Sonne encore de la trompette retentissante, la trompette de la mobilisation et de la sensibilisation.

Précédez toujours l’aurore pour Me rencontrer, avant de chercher à rencontrer qui que ce soit. Parlez-Moi, et parlez avec Moi d’abord, avant de chercher à parler à qui que ce soit, et avec qui que ce soit.  Précédez toujours l’aurore ! Veillez-y avec une entière persévérance ! Priez sans cesse ! Louez-Moi sans cesse ! Car Je suis votre Libérateur. Que vos prières et vos louanges, comme un parfait de bonne odeur, se répandent partout dans vos maisons respectives et dans tout l’univers, à la louange de Ma gloire. Faites connaître Ma Parole au monde par vos prières, vos consécrations, vos jeûnes, et vos louanges. Faites connaître Ma Parole par votre vie de sanctification, par la vie sans péché que vous menez, faites connaître au monde Mes Perfections invisibles, Mon Amour, Ma Divine, Ma Gloire, et tous Mes bienfaits. Accomplissez des miracles par vos prières, qui sont les prières des justes et des saints ! Accomplissez des prodiges par vos jeûnes, qui sont des jeûnes des justes et des saints ! Accomplissez des signes par vos louanges, qui sont des louanges des justes et des saints. Faites toutes choses par Ma Parole et par Mon Esprit, en Mon Nom Tout-puissant et Tout-suffisant :   Jésus-Christ, votre Appui, votre Rocher, votre Seigneur.

Fils de l’homme, élabore maintenant, avec tes Anciens, un       programme basé sur la prière et la louange, et sur l’enseignement de Ma Parole. Cette Parole révélera le mystère de la prière du juste et du saint, du jeûne du juste et du saint, de la louange du juste et du saint, et de la foi du juste et du saint. »


Frères, après avoir entendu ces Paroles Divines, et après les avoir écrites selon l’ordre que Dieu m’a donné, je vous demande de les garder dans vos cœurs, afin d’agir en conséquence. Je demande à l’Ancien Israël d’inviter le Conseil des Anciens à une sainte convocation, aux fins d’élaborer un programme de réveil sur le mystère de la puissance de la prière et de louange, le tout couronné par le mystère de la  puissance de la foi.

Que Dieu vous bénisse !


Bonjour. Le jeudi 11 aout 2016, le Seigneur Jésus-Christ que je sers avec un cœur pur et irréprochable, m’a parlé de la puissance de la prière et de la louange. Et m’a ordonné de sonner de la trompette, afin de mobiliser davantage l’Eglise pour des moments de prière plus intenses et des moments de louange et d’adoration plus vivants. Il m’a aussi parlé de l’importance et de la place du jeûne, sans oublier la vie de sanctification dans ce que nous faisons dans Sa Maison.

Vu l’importance du Message qu’Il m’a donné,

Vu  l’urgence,

Vu le nombre croissant de nos besoins,

J’exhorte chacun de nous à persévérer dans la prière, la  louange, l’adoration, le jeûne et la recherche de la sanctification.      Redoublez d’effort en maintenant le culte familial ! Précédez toujours l’aurore, avec foi, courage, bravoure et dévouement ! Ne vous donnez aucun répit. Ne donnez pas non plus de répit à Dieu. Priez Dieu sans cesse ! Louez Dieu sans cesse ! Adorez-Le sans cesse ! Glorifiez-Le sans cesse ! Aimez-Le sans cesse ! Sanctifiez-vous sans cesse !        Eloignez-vous de tout ce qui est mal aux yeux de Dieu. Sanctifiez-vous sans cesse ! Purifiez-vous sans cesse des souillures de l’esprit et de la chair ! Recherchez la sanctification sans cesse ! Car, vous ne pouvez changer le cours de votre vie, par vos prières et vos louanges, qu’à    travers une vie de sanctification agréable à Dieu. La sanctification est une source d’Onction, de Puissance et d’Autorité. Si celui qui prie est véritablement sanctifié, et s’il craint Dieu, sa vie de sanctification, qui est une force, donne la vie à ses prières et à ses louanges. Sa vie de   prière, de louange, d’adoration et de jeûne, est basée essentiellement sur sa vie de sanctification. Frères, si nous voulons réellement changer le cours des choses dans notre vie, en voici le secret : Nous devons prier Dieu, et Le louer dans la sanctification. Nous devons Le prier et Le louer, tout en obéissant à Sa Parole, en pratiquant Ses commandements. Nous ne devons donc plus vivre comme avant. Nous devons   plutôt changer de vie, changer de comportement, changer de mentalité. Nous devons nécessairement, impérativement et obligatoirement vivre en nouveauté de vie, c’est-à-dire vivre sans pécher, c’est-à-dire ne plus jamais permettre au péché de régner dans notre corps, qui est le Temple du Saint-Esprit ; par la grâce de Dieu. Par nos prières et par nos      louanges, nous pouvons changer nos conditions de vie, tout en passant de la pauvreté à la prospérité. Par nos prières et nos louanges, nous pouvons façonner l’histoire de notre vie, l’histoire de la vie des frères et sœurs de la Manne Fraîche, l’histoire de l’Eglise et l’histoire du monde. Par la puissance de nos prières et de nos louanges, nous pouvons faire des      exploits avec Dieu, tout en démontrant Sa Puissance et Sa Parole qui sont en nous. Mais, cela ne peut être possible que si nous nous consacrons à Dieu dans la sanctification. C’est la puissance de notre vie sanctifiée et agréable à Dieu, qui donne de la puissance à nos prières et à nos   louanges. Recherchons donc toujours la sanctification ! Faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour nous éloigner chaque jour des péchés.


Le Seigneur m’a dit de me souvenir de ce qui s’est passé lorsque l’Apôtre Paul et le prophète Silas étaient en prison. Je vais donc examiner avec vous l’Ecriture qui en parle : ACTES 16 :16-26. L’apôtre Paul et Silas ont été roués de coups et jetés en prison, à cause de leur foi en     Jésus-Christ, leur Sauveur. C’est après avoir chassé un démon, un esprit de python que l’apôtre Paul et Silas, le prophète, ont été jetés en prison. Là où ils étaient, il n’y avait aucun moyen pour eux d’être délivrés. Il n’y avait plus d’espoir. Personne ne pouvait absolument rien faire pour eux. Mais, à l’heure la plus sombre, où tout semblait perdu à jamais, Jésus vint, sous la force d’une Onction particulière, sur eux. Alors, ils se mirent à prier et à chanter les louanges du Seigneur. Frères, quand Jésus vint, Il les renouvela dans l’Onction de joie et de paix. Puis, Il les poussa à prier et à chanter des louanges. Il est évident qu’ils ont prié et chanté avec joie, parce que le Dieu de joie, était avec eux, en eux, et pour eux. Pendant qu’ils priaient Dieu et chantaient Ses louanges, il se passa quelque chose d’extraordinaire, de surnaturel et d’incroyable. Voilà ce qui s’est passé cette nuit-là :

- Il a eu un tremblement de terre.

- Les fondements de la prison ont été ébranlés.

- Toutes les portes de la prison se sont ouvertes sans le secours d’un homme.

- Les liens de tous les prisonniers ont été rompus.

Par leurs prières et leurs louanges, l’apôtre  Paul et le prophète  Silas, ont fait ces quatre grands signes, ces quatre miracles extraordinaire, que nous venons de citer. Quel but Dieu voulait-Il atteindre, en faisant ces quatre prodiges ? Il visait la libération de Ses serviteurs, injustement    emprisonnés. Quel but visaient l’apôtre Paul et le prophète Silas, en priant et en chantant les louanges de Dieu ? Ils voulaient amener Dieu à agir en leur faveur, en vue de leur délivrance. Par leurs prières et leurs louanges, ils voulaient changer le cours de leur vie ; ils voulaient changer le cours des choses ; ils voulaient recadrer leur destinée prophétique. C’est ici la Manne Fraîche, la Pure Parole, apportant une nouvelle chose pour la    perfection des saints. Oui Monsieur. L’apôtre Paul et le prophète Silas voulaient recadrer leur destinée prophétique, qui était en péril et en     danger. Par leurs prières et leurs louanges, ils voulaient mettre fin à la   volonté permissive de Dieu, pour pouvoir revenir à Sa volonté parfaite. Frères, par nos prières et nos louanges, nous pouvons mettre un terme à la volonté permissive de Dieu, pour revenir à Sa volonté parfaite. Par nos prières et nos louanges, nous pouvons changer positivement le cours des choses dans notre vie ; par la  grâce de Dieu. L’apôtre Paul et le    prophète Silas, par leurs prières et leurs louanges, ont pu changer le cours des choses dans leur vie. Ils ont réussi là où personne ne pouvait réussir. Ils ont eu la victoire, là où personne ne pouvait avoir la victoire. Leurs armes, c’étaient : La prière et la louange, soutenues puissamment par leur vie de sanctification. Que ce serait-il passé, si ces deux hommes vivaient dans le péché ? Que ce serait-il passé, s’ils vivaient dans l’adultère,    l’impudicité et la masturbation ? Avez-vous déjà pensé à cela ? Dieu    aurait-Il fait pour eux, ce qu’Il a fait, s’ils vivaient dans les péchés ? Les aurait-Il délivrés de la main de leurs ennemis, de façon si puissante et si merveilleuse ?

Par la puissance de leurs prières et de leurs louanges, l’apôtre Paul et le prophète Silas, ont remporté la victoire sur leurs ennemis. En réponse à leurs prières de foi et à leurs louanges inspirées, Dieu a fait de grandes choses pour eux, lesquelles ont abouti à leur délivrance totale de la main de leurs ennemis. Dieu s’est emparé de leurs prières et de leurs louanges pour agir, en vue de leur délivrance. Il a fallu qu’ils prient et qu’ils chantent d’abord les louanges du Seigneur, avant que Dieu        n’intervienne. Frères, imitons leur foi, et le même Dieu qui les a sauvés, nous sauvera aussi.

Qu’est ce qui a permis à ces deux hommes de Dieu d’obtenir de si puissants résultats par la prière et la louange ? Il y a d’abord leur vie de sanctification, d’obéissance et de soumission à Dieu. En effet,       l’apôtre Paul et le prophète Silas, n’étaient pas des pécheurs ; c’étaient des saints, qui étaient toujours en quête de sanctification et de perfection en Christ. Ils ne pratiquaient pas le péché, parce que la Semence incorruptible de la Parole de Dieu demeurait en eux, et qu’eux aussi demeuraient en Elle. Et ils ne pouvaient pas pécher, parce qu’ils étaient nés de Dieu. Ces deux hommes avaient un secret : Leur vie de sanctification ; leur vie d’obéissance et de soumission à la Parole de Dieu. Ils ont pu amener le Dieu Tout-puissant à accomplir un puissant miracle en leur faveur, afin de les délivrer des liens de la prison ; parce qu’ils étaient saints, et vivaient dans la sanctification. Leur force, c’était la vie de sanctification qu’ils  menaient. Leur secret, c’était aussi leur vie de sanctification. Et toi,   frère, quelle est ta force ? Et toi, sœur, quel est ton secret ?

Ce qui a donné de la puissance et de l’autorité à leur prière et à leur louange, c’était leur vie de sanctification. Frères, la vie de sanctification en elle-même est une source d’Onction, de puissance et d’autorité. Cette source devient encore plus abondante, plus puissante, quand nous passons de la vie de sanctification à la vie de perfection dans le Christ Jésus, le Saint des saints et le Parfait des parfaits. C’est pourquoi Dieu nous dit, aujourd’hui : « Ce que Je veux, c’est non    seulement votre sanctification, mais aussi et surtout votre perfection, en parfaite union avec Moi. » Vous voyez, la volonté de Dieu pour nous, au moment où la Manne Fraîche est prêchée sur la terre comme au ciel ? La vie de sanctification est une source de Feu Divin, d’Onction Divine, de Puissance et d’Autorité Divines. Mais quand vous entrez dans la vie de perfection, cette Source devient de plus en plus abondante, de plus en plus puissante et de plus en plus agissante. Alors de vous couleront des fleuves d’eau vive, parce qu’entre temps, Dieu vous aura déjà  transformés en des sources d’eau vive.


Frères ! Sœurs ! Si vous voulez que vos prières et vos louanges changent le cours de votre vie, vivez sans pécher contre Dieu. Vivez dans la sanctification ! Recherchez toujours la sanctification, avec la dernière énergie, tout en comptant sur la grâce de Dieu, qui est déjà sur vous ! Ne permettez jamais au péché de régner dans votre corps qui ne vous  appartient plus. Car, c’est le Corps du Saint-Esprit ; c’est le Temple du Saint-Esprit. Si vous voulez vraiment faire des prières puissantes, et  chanter les louanges de Dieu, avec puissance et autorité, à telle enseigne que vous puissiez déclencher l’action surnaturelle du Saint-Esprit depuis la terre, lutter contre le péché jusqu’au sang, s’il le faut ; et ne péchez  surtout pas. Si vous êtes vraiment nés de Dieu, et que Sa Semence incorruptible demeure véritablement en vous, et que vous aussi vous demeurez véritablement en Elle, vous ne pratiquez plus le péché ; et vous ne pourrez pas pécher. Le fait même de vous sanctifier de la sorte vous donne droit à l’Onction, qui vous rendra puissants en paroles et en actes. Alors vous pourrez faire ce que l’apôtre Paul et le prophète Silas ont fait pour leur propre délivrance. Nous aussi nous prions chaque jour, n’est-ce pas ? Mais nos prières sont si faibles qu’elles ne dépassent pas le plafond de notre maison. Pourquoi ? Parce que notre vie de sanctification est inexistante. Nous chantons aussi les louanges de Dieu, n’est-ce pas ? Mais, quand nous le faisons, aucun miracle ne s’accomplit. Savez-vous       pourquoi ? C’est parce que la vie de sanctification qui doit donner de la puissance à nos louanges, n’existe presque pas. Dans de telles conditions, quand nous chantons des cantiques, au lieu de donner la vie à ceux qui nous écoutent, nous leur donnons  la mort. Parce que nos louanges, sont des louanges qui tuent. Ce sont des louanges de mort, causant la mort. Quand quelqu’un vit dans les péchés d’adultère, d’impudicité et de  masturbation, il est mort devant Dieu. Si c’est un tel homme qui prie, et qui chante les louanges de Dieu, que va-t-il se passer ? Non seulement il n’y aura aucun signe venant de Dieu, mais la colère de Dieu demeure sur lui. Comment peut-on oser prier Dieu, et chanter des cantiques en Son honneur alors qu’on sait au fond de soi-même, qu’on vit dans les péchés les plus graves et les plus immondes ? Comment peut-on oser offenser Dieu de la sorte ? Comment peut-on oser servir le Dieu infiniment Saint, en pratiquant le péché ? Qu’espère-t-on recevoir de Lui en se comportant de la sorte : La bénédiction ou la malédiction ?


Il y a un homme de Dieu, ou du moins un soit disant homme de Dieu. Jeûner, pour lui, est un jeu d’enfant. Il peut jeûner pendant de longs jours. Mais chose curieuse, à la fin de ses longs jeûnes, il devient de plus en plus violent, à telle enseigne qu’il bat sa femme jusqu’au sang. Chose encore plus grave, il commet régulièrement l’adultère. J’ai cherché à savoir pourquoi c’est ainsi avec lui. Par la grâce de Dieu, j’ai fini par comprendre ce qui ne va pas chez lui. Ce soit disant homme de Dieu, ne pratique pas le jeûne auquel Dieu prend plaisir dont les prescriptions sont clairement définies dans ESAIE 58. Il est foncièrement méchant, querelleux, bagarreur, violent et adultère. Au lieu de détacher ces liens-là avant de chercher à jeûner, il préfère le faire, étant dans ces péchés-là. Alors que se passe-t-il donc ?

Toutes les bénédictions liées au jeûne se transforment en malédictions pour lui. C’est pourquoi il devient de plus en plus violent, méchant, bagarreur et adultère. Frères, il ne s’agit pas de jeûner seulement, mais aussi et surtout de faire le jeûne auquel Dieu prend plaisir, c’est-à-dire le jeûne du juste et du saint. C’est ici la Manne Fraîche, la pure Parole, apportant une nouvelle chose. Si j’ai un conseil à vous donner encore, c’est celui-ci : Avant de commencer un jeûne, que chacun s’assure qu’il remplit les conditions d’une vie de sainteté digne de Dieu. Car, c’est  cette vie-là qui donnera de la puissance au jeûne qu’on va observer. C’est cette vie-là qui attirera les bénédictions de Dieu sur soi. C’est la puissance de cette vie de sanctification qui transformera les promesses Divines en accomplissement. C’est la puissance de cette vie de sanctification qui amène chaque promesse de Dieu à son parfait accomplissement dans la vie de chacun de nous, en particulier. Frères ! Je vous le dis encore, en vérité, en vérité : La vie de sainteté est une Source vivante de la puissance d’En-Haut et du Feu Divin. Car, la sainteté en  Jésus-Christ est notre force ; c’est la puissance de la Parole et la   puissance du Saint-Esprit en nous. C’est la Source de joie, de paix, de guérison et de puissance. C’est pourquoi nous devons, à la Manne  Fraîche, jeûnez et priez étant nous mêmes dans la sanctification.


Apres la vie de sanctification, que faut-il faire pour que nos prières et nos louanges changent le cours de notre vie ? Il nous faut nécessairement, impérativement et obligatoirement rechercher l’Onction, la Puissance d’En-Haut et du Feu Divin, le baptême du Saint-Esprit et de Feu. Considérons à ce sujet, l’exemple de Jésus-Christ de Nazareth notre bien-aimé Seigneur.


LES QUARANTE JOURS ET QUARANTE NUITS DE JEUNE DE JESUS-CHRIST DE NAZARETH

Apres avoir été baptisé d’eau par Jean-Baptiste, le prophète qui était plus que prophète, le Saint-Esprit est descendu sur Jésus, sous la   forme corporelle d’une colombe blanche. Et, Il a été rempli du Saint-Esprit. Frères, après notre justification et notre sanctification, il nous faut nécessairement, impérativement et obligatoirement, recevoir en nous même, le don merveilleux du Saint-Esprit. Et, le Saint-Esprit,  agissant en nous, par la puissance de Dieu, rendra nos prières et nous louanges assez puissantes pour changer  le cours de notre vie, pour    changer nos faiblesses en forces, nos défauts en qualités, pour changer nos relations avec le Seigneur Jésus-Christ, pour nous enflammer du Feu Divin, pour  nous donner de rencontrer le Surnaturel et le Divin. Frères, sans le Saint-Esprit, nos prières et nos louanges n’auront aucune    puissance ; et elles ne pourront accomplir aucun miracle. Sans le     Saint-Esprit, agissant en nous, et demeurant en nous, nous ne sommes rien, nous ne pouvons rien et nous ne valons rien. Nous pouvons dire : Nous croyons en Jésus-Christ ; mais si nous n’avons pas le  Saint-Esprit, en nous, c’est comme si nous ne croyons pas en  Jésus-Christ. Nous pouvons dire : Nous avons vu le Fils de l’homme de notre temps ; nous sommes sauvés, nous avons la Vie éternelle. C’est bien, mais, si nous n’avons pas en nous, le don merveilleux du   Saint-Esprit, envoyé du ciel, c’est comme si nous n’avons jamais vu le Fils de l’homme, c’est comme si nous n’avons jamais eu la Vie éternelle. Car, la Vie éternelle, c’est le Saint-Esprit. Comment peut-on donc avoir la Vie éternelle, sans avoir le Saint-Esprit, qui est la Vie éternelle et l’Auteur de cette Vie surnaturelle et Divine ? Comment est-ce possible. Soyons tous donc remplis du Saint-Esprit ; alors, nous pourrons changer toutes choses dans notre vie, par nos prières et par nos louanges. Nous pouvons prier beaucoup, prier sans cesse, ce qui est bien. Mais, si nous le faisons sans le Saint-Esprit, notre voix ne sera pas entendue là-haut. Nos prières seront alors vaines, inefficaces et inopérantes. Ce genre de prière nous éloigne de Dieu, et nous cache Sa face. Nous pouvons aussi chanter le Nom du Seigneur à chaque heure et à chaque instant ; mais, si nous ne le faisons pas par la puissance du Saint-Esprit, aucun       miracle ne viendra du ciel pour nous aider dans nos faiblesses, ni pour faire quoi que ce soit pour nous. D’où la nécessité absolue, et obligatoire pour nous d’être toujours remplis du Saint-Esprit et du Feu Divin.


Apres avoir reçu le don glorieux du Saint-Esprit, après Son   baptême dans le Jourdain, le Seigneur Jésus-Christ est allé dans le   désert, où Il a jeûné pendant quarante jours et quarante nuits. Au  Jourdain, le Surnaturel est venu, de là-haut, vers Lui, sous la forme d’une colombe blanche. Mais, dans le désert, Il est allé vers le          Surnaturel, ayant en Lui, le Surnaturel, afin de rencontrer le  Surnaturel. Et à la fin de Son long jeûne de consécration, le Surnaturel est venu à Lui. Alors, Il a été véritablement revêtu de la Puissance   d’En-Haut et du Feu Divin. C’est ce jour-là que s’est véritablement   accompli en Jésus-Christ de Nazareth, le grand mystère de la piété : Dieu a été manifesté en chair. Avant ce revêtement de la Puissance du Saint-Esprit, Jésus-Christ n’était que la Parole faite chair, sans Parole. Il n’était que Dieu fait homme, sans Dieu en Lui. C’est ici la Manne Fraîche, la pure Parole, apportant une nouvelle chose. Avant Son    baptême d’eau, par Jean-Baptiste, le prophète qui était plus que        prophète, Il n’était même pas encore devenu le Temple de Dieu. Son corps n’était pas encore devenu le Temple de Dieu. Son corps était    destiné à être le Temple de Dieu, mais Il ne l’était pas encore, avant Son baptême d’eau, et la descente du Saint-Esprit en Lui. Avant d’être    baptisé par Jean-Baptiste, Jésus-Christ de Nazareth, qui était Dieu fait homme, n’avait pas Dieu en Lui. Dieu n’était pas en Lui. Où était alors Dieu, s’Il n’était pas en Jésus-Christ, la Parole faite chair ? Dieu était en Jean-Baptiste. Oui Monsieur. Et Jésus-Christ devait nécessairement, impérativement et obligatoirement voir Dieu face à face, avant de    pouvoir avoir la Vie en Lui-même, et de pouvoir avoir le don du   Saint-Esprit. Et, Il a vu Dieu face à face. Et, Son âme s’est réjouie. Il a vu Dieu face à face, dans le Jourdain, en la personne de Jean-Baptiste. C’est ici la Manne Fraîche, la pure Parole prophétique du temps de l’aube, apportant une nouvelle chose pour la perfection des saints. Tout homme a besoin de voir Dieu face à face, y compris Jésus-Christ    homme. Apres Son baptême, le Saint-Esprit, qui est  Dieu, est descendu sur Lui, sous la forme d’une colombe blanche. Quand le Saint-Esprit est descendu sur Jésus-Christ de Nazareth, la Parole faite chair, la    Divinité a commencé à se former en Lui. Il était Dieu, mais Il Lui fallait quelque chose d’autre, pour devenir Dieu pleinement. C’est donc après le revêtement de la Puissance du Saint-Esprit, au terme de Son long jeûne, qu’Il est devenu la plénitude de la Divinité manifestée corporellement. A partir de ce moment-là, Ses prières et Ses louanges allaient changer le cours de Sa vie. Partout où Il allait, Il faisait du bien aux nécessiteux. Il annonçait la Parole prophétique de Son temps, Son Evangile. Il chassait les démons, guérissait les malades, ressuscitait les morts, Il marchait sur l’eau, calmait les tempêtes, et multipliait le pain. La seule chose qu’Il ne pouvait pas faire, c’était de donner le Saint-Esprit aux gens. Parce qu’Il était une Source d’Eau hermétiquement fermée à laquelle personne ne pouvait boire, et à laquelle  personne n’a bu. Parce qu’Il n’avait pas encore été glorifié. C’est ici la Manne Fraîche, la pure Parole du temps prophétique de l’aube, apportant une nouvelle chose pour la perfection des saints.


Avant Son long jeûne, Jésus-Christ de Nazareth n’a fait aucun  miracle. Pensez-y ! Il a commencé à démontrer la Puissance de Dieu, après ce long moment de consécration, et surtout après avoir été revêtu de la Puissance de l’Esprit. Que devons-nous faire donc, si nous voulons que nos prières et nos louanges soient assez puissantes pour changer le cours de notre vie, et pour façonner l’histoire de notre assemblée ? Nous devons nécessairement, impérativement et obligatoirement rechercher le revêtement de la Puissance d’En-Haut et du Feu Divin, à travers de longs jeûnes de consécration, dans la sanctification et dans la crainte de Dieu. Par ce revêtement Surnaturel et Divin, nous recevons de Dieu beaucoup de   pouvoirs surnaturels, par lesquels nous pouvons faire des miracles extraordinaires, et changer le cours de notre vie. Considérons encore l’apôtre Paul et le prophète Silas : Ils étaient revêtus de la Puissance d’En-Haut et du Feu Divin. C’est pourquoi, par leurs prières et leurs louanges, ils ont pu changer le cours de leur vie, en faisant un exploit avec Dieu. Quand ils ont prié et chanté les louanges de Dieu, Dieu fit tomber sur la prison où ils étaient détenus, une Puissance extraordinaire. Cette puissance a fait trembler la prison sur ses bases. Et les chaines de tous les prisonniers sont tombées par terre, miraculeusement. Et toutes les portes de la prison se sont ouvertes seules, miraculeusement. Ainsi, ils ont pu être libérés de cette prison. Vous voyez ! Ils sont passés de la prison à la liberté. Le cours de leur vie a changé. Par la puissance de leurs prières et de leurs louanges, ils ont pu obtenir leur délivrance, miraculeusement. Ils ont pu changer le cours de leur vie. Pourquoi ne devrions-nous pas imiter leur foi, afin de faire comme eux ? Ils étaient saints. Pourquoi  ne devrions-nous pas être saints comme eux ? Ils craignaient Dieu. Pourquoi ne      devrions-nous pas craindre Dieu ? Ils se sanctifiaient. Pourquoi ne  devrions-nous pas nous sanctifier aussi ? Ils étaient remplis du Saint-Esprit. Pourquoi ne devrions-nous pas être remplis du Saint-Esprit aussi ? Ils étaient puissants en paroles et en actes. Pourquoi ne devrions-nous pas être puissants en paroles et en actes aussi ? Ils étaient revêtus de la Puissance d’En-Haut et du Feu Divin. Pourquoi ne devrions-nous être revêtus de la Puissance d’En-Haut et du Feu Divin aussi ? Frères ! Sœurs ! Imitons la foi de l’Apôtre Paul et du prophète Silas.

Apres la sanctification, il nous faut nécessairement, impérativement et obligatoirement, le baptême du Saint-Esprit et du Feu Divin, si nous voulons changer le cours de notre vie, par nos  prières et par nos louanges. Le baptême de Saint-Esprit et du Feu Divin, est absolument nécessaire pour chacun de nous en particulier, car il vient nous sceller pour le jour de la rédemption, et pour l’éternité avec Dieu. Comment faire pour le recevoir ? Il vous faut vite monter dans la chambre haute ; et vous devez y rester jusqu’à ce que vous soyez revêtus de la Puissance d’En-Haut et du Feu Divin. Ne descendez pas de la chambre haute, avant avoir expérimenté quelque chose avec Dieu. Ne descendez pas de la chambre haute, avant d’avoir expérimenté véritablement le baptême du Saint-Esprit et du Feu Divin.


Frères, il faut nécessairement, impérativement et obligatoirement que votre corps soit le Temple du Saint-Esprit. Si votre corps     devient le Temple du Saint-Esprit, alors par vos prières, par vos  louanges, et par vos jeûnes, vous pourrez changer toutes choses dans votre vie. A quel moment votre corps devient-il le Temple du            Saint-Esprit ? Il devient le Temple du Saint-Esprit quand le Seigneur vient habiter en vous.

Considérons encore le cas de Jésus-Christ de Nazareth. Avant Son baptême, Son corps n’était pas encore devenu le Temple du Saint-Esprit. Il était destiné à être le Temple de Dieu sur la terre, mais, avant le   baptême d’eau, et la descente du Saint-Esprit sur Lui, et en Lui, Son corps n’était pas le Temple de Dieu. Mais quand le Saint-Esprit, sous la forme d’une colombe blanche, est venu sur Lui, et est entré en Lui, alors s’est accompli cette Parole de l’Ecriture : « Le Seigneur que vous cherchez est entré dans Son Temple. » Ainsi soit-il ! Qui était le Seigneur que les Juifs cherchaient ? C’était le Seigneur Dieu Tout-puissant et           Tout-suffisant, le Dieu d’Israël, qui s’est révélé à Moïse, sous le Nom de Yawhé. Maintenant, qui était Son Temple ? C’était Jésus-Christ,      homme. Ce jour-là, au Jourdain, le Seigneur qu’ils cherchaient, entra dans Son Temple, qui était le corps de chair et de sang de Jésus-Christ de  Nazareth. Lorsque le Saint-Esprit entrait dans ce corps, pour y habiter, c’était le Seigneur qui entrait dans Son Temple. Car, le Saint-Esprit, c’est le Seigneur. C’est ici la Manne Fraîche, la Parole prophétique du temps de l’aube, apportant une nouvelle chose pour la perfection des saints.

Quand le Seigneur qu’ils cherchaient entra dans Son Temple, qui était Son corps, Il se cacha à leurs yeux. Il se cacha, afin de se révéler, et se révéla, afin de se cacher. Quand Il se cacha à leurs yeux, ils L’ont pris pour un Samaritain, un fauteur de trouble, et un blasphémateur. Ils Lui ont même dit qu’Il était possédé d’un démon. Quand le Seigneur qu’ils cherchaient, entra dans Son Temple, pour se cacher, afin de se révéler, et pour se révéler tout en se cachant, ils manquèrent le jour de leur visitation.

Aujourd’hui encore, le même Seigneur, qui aime se cacher tout en se révélant, et se révéler tout en se cachant, est entré dans Son Temple, afin d’accomplir le temps prophétique de l’aube. Il est entré dans Son Temple, afin d’accomplir Sa volonté. Alors plusieurs ont manqué le jour de leur visitation. Car, on le traite de tous les noms infâmes. Les uns    disent : C’est un démon ; il ne vient pas de Dieu, car lui qui est un  homme, il se fait Dieu. Il ne vient pas de Dieu, car il dit que la Bible n’est pas la Parole de Dieu. Les autres disent : C’est un aventurier et un   blasphémateur. Très bien. Mais dans tout cela, que dit Dieu ? C’est Son témoignage qui nous intéresse. Que dit-Il donc ? Il me dit : « Je te fais Dieu pour ce peuple. » Et cela est conforme à la Parole de Dieu, dans la mesure où, Moïse a été fait Dieu par Dieu, selon EXODE 7 : 1. Et  personne dans les cieux, et personne sur la terre, et personne sous la terre, ne pourra me confondre là-dessus. Dans PSAUMES 82 : 6, Dieu  Lui-même dit : « Vous êtes des dieux. » Personne ne peut enlever cette Parole de la Parole de Dieu. Or, c’est Elle qui me justifie, et m’identifie. Si Dieu m’a fait Dieu, c’est que je suis un Dieu. Cependant, je vais mourir comme n’importe qui.

C’est le 31 décembre 2000 que Dieu m’a fait Dieu, pour Sa propre gloire. Il ne m’a pas consulté avant de faire cela. Il n’a demandé la       permission à personne dans les cieux, à personne sur la terre, et à personne sous la terre. Il a agi souverainement. Et le témoignage qu’Il rend Lui-même à ma Divinité, est plus grand, plus fort et plus puissant que toutes les diabolisations de ma personne de la part de ceux qui  prétendre connaître Dieu, mais qui ne Le connaissent pas. Les soit disant chrétiens ont élevé la Bible, un livre, au rang de la Divinité, tandis que Dieu, Lui, a élevé un homme au rang de la Divinité : Scandale pour ceux qui sont perdus ; mais puissance de Dieu pour ceux qui ont reçu suffisamment d’amour pour croire en la Parole de Dieu.


L’OBEISSANCE A LA PAROLE DE DIEU REND NOS PRIERES ET NOS LOUANGES PUISSANTES

L’obéissance à la Parole de Dieu, est une source de bénédiction pour nous. Cela donne de la puissance à nos prières et à nos louanges.

Dans JOSUE 6 : 1-7, il était question de prendre la ville de Jéricho. Et Dieu  a donné des instructions bien précises. Savez-vous la première chose qu’Il a dite à Josué ? « Vois, Je livre entre tes mains    Jéricho, son roi, et ses vaillants soldats. » Avant même le combat, Il a donné la victoire à Josué, le prophète. Apres cette déclaration de victoire, Il a révélé comment Josué devait procéder pour pouvoir avoir effectivement la victoire sur ses ennemis. Il dit à Josué que tous les hommes de guerre devaient faire le tour de la ville, une fois par jour, pendant six jours. Le septième jour, ils devaient faire le tour de Jéricho, sept fois. Ce jour-là, à la septième fois, sept sacrificateurs sonneraient de la trompette. Au son de la trompette, tout le peuple devait pousser des cris. Alors les murailles de Jéricho s’écrouleraient.

Frères, Josué et les enfants d’Israël devaient nécessairement, impérativement et obligatoirement, obéir à tous ce que Dieu a dit, s’ils voulaient voir le miracle de Dieu. Quand ils ont obéi à la Parole révélée de Dieu, et qu’ils ont fait tout ce qu’Elle a dit dans les moindres détails, le miracle a été accompli comme Dieu l’a dit : Les murailles de Jéricho se sont écroulées. Vous-voyez ! L’obéissance absolue à la Parole de Dieu, conduit toujours à la victoire. Si nous voulons donc changer le cours de notre vie, par nos prières et par nos louanges, nous devons nécessairement, impérativement, et obligatoirement obéir à la Parole de Dieu, et  faire tout ce qu’Elle dit. Par l’obéissance à la Parole de Dieu, nous   pouvons tout faire, et prospérer dans tout ce que nous  faisons. L’obéissance, c’est la prospérité, le succès, le bonheur, la      richesse, le salut, la délivrance et la libération. Celui qui obéit à la     Parole de Dieu, peut créer par la Parole de Dieu. Il peut guérir par la Parole de Dieu. Il peut tout faire par la Parole de Dieu. Celui qui obéit à la Parole de Dieu, et qui fait tout ce qu’Elle dit de faire, est toujours plus fort, plus puissant et plus prospère que celui qui désobéit.

Vos prières et vos louanges peuvent changer le cours de votre vie.

Que Dieu vous bénisse.

Je vous aime.

A bientôt.

FRERE CHRIST-MOISE, LE FILS DE L’HOMME


Mise à jour le Samedi, 10 Septembre 2016 07:36
 

Recherche

Sondage

Doit-on payer la dîme aujourd'hui ?
 

Partager avec vos amis

Delicious

Friends Online

Powered by EvNix