Identification



Newsletter

Souscrire

Personnes en ligne

Nous avons 89 invités et 1 membre en ligne

Nombre de Visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
1365
Hier :
2276
Semaine :
5866
Mois :
47792
Total :
2664905
Il y a 47 utilisateurs en ligne
-
47 invités


DIEU PEUT-IL ENVOYER DEUX PROPHETES EN MEME TEMPS ? PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Frère Christ-Moïse   
Samedi, 07 Mai 2016 17:09

Message prêché le lundi 26 Janvier 2015, au Tabernacle Le Chandelier d’Or ; Plateau Dokui ; Abidjan ; RCI ; Soir.

Paroles de frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme, que le Seigneur lui a données pour la perfection des saints.

Bonsoir. Pendant le culte d’hier, dimanche 25 janvier 2015, la sœur Hermyone nous a fait part des échanges qu’elle a eus avec un disciple de Kacou Philippe, le crieur de minuit. Selon ce disciple, Kacou Philippe est le prophète que tout le monde doit suivre aujourd’hui. Quant à moi, frère Christ-Moïse, il dit que Kacou Philippe doit d’abord mourir avant que je ne commence mon ministère. Car, dit-il, Dieu n’envoie pas deux prophètes en même temps sur la terre. Que penser d’une telle déclaration ? Est-elle scripturaire ? Est-elle toujours vraie ? Est-il vrai que Dieu ne peut envoyer deux prophètes en même temps ? Dois-je attendre que Kacou Philippe meure pour commencer à prêcher le Seigneur   Jésus-Christ au travers de la Manne Fraîche ? Voilà autant de questions auxquelles nous allons répondre par la grâce de Dieu, tout en nous efforçant de ne pas nous figer dans un dogmatisme religieux et dans une inflexibilité prophétique. Nous ferons tous nos efforts pour faire parler les Ecritures de façon vivante et puissante, par la vertu du Saint-Esprit.

Maintenant, répondons à cette question capitale qui retiendra toute notre attention tout au long de la prédication de ce jour : Dieu peut-Il envoyer deux prophètes en même temps ? Notre réponse est la suivante : Oui et non. Oui, Il peut le faire, selon le bon plaisir de Sa volonté, conformément à Son plan. Non, Il peut ne pas le faire, si telle est Sa volonté. Cette pensée selon laquelle Dieu ne peut absolument pas envoyer deux prophètes en même temps sur la terre, a été largement répandue par    William Branham. Dès lors, tous ceux qui croient en lui répètent la même chose, sans tenir compte de la Parole de Dieu et de Sa souveraineté. Pour moi, en m’appuyant sur les Ecritures, je crois fermement que Dieu peut envoyer ou ne peut pas envoyer deux prophètes en même temps sur la  terre. Frères, gardons-nous de nous substituer au Dieu Tout-puissant et Tout-suffisant, au Dieu Tout-souverain, pour faire passer nos propres  pensées pour Ses Pensées. Prenons maintenant quelques exemples dans la Bible pour faire connaître et pour faire valoir la Pensée souveraine de Dieu, en vue de notre édification et de notre perfection.

LE CAS DE JESUS ET DE JEAN-BAPTISTE

Quand Jean-Baptiste a commencé son ministère prophétique, Jésus de Nazareth, était sur terre. Et les deux étaient bel et bien prophètes et   messagers. Jean-Baptiste était prophète, et plus que prophète. Selon la Manne Fraîche, révélée et annoncée en ce temps prophétique de l’aube, cela veut dire qu’il était Dieu. Il a été fait Dieu par Dieu. La Parole de Dieu venait à lui. Il était donc Dieu. Qu’en est-il de Jésus de Nazareth ? Lui aussi était prophète, et plus que prophète. En ce rang et en cette    qualité, Il était aussi Dieu. Lui n’a pas été fait Dieu par Dieu, mais Il était Dieu manifesté en chair. Il était la Parole faite chair. En Lui habitait corporellement toute la plénitude de la Divinité. Jean-Baptiste était un    homme devenu Dieu quand la Parole de Dieu vint à lui. Jésus-Christ de Nazareth, Lui, était Dieu devenu homme quand la Parole, qui était au commencement avec Dieu, et qui était Dieu, fut faite chair. Frères,   Jean-Baptiste était prophète. Jésus-Christ de Nazareth, le Fils unique de Dieu était aussi prophète. Et Dieu le Père a envoyé ces deux prophètes sur la terre en  même temps. Quand Jean-Baptiste prêchait son message,    Jésus-Christ de Nazareth aussi prêchait le sien. Ces deux prophètes-messagers prêchaient et exerçaient leur ministère dans le même temps prophétique, et dans le même pays. Jean-Baptiste a commencé son ministère prophétique avant Jésus-Christ de Nazareth. Mais le Fils de l’Homme n’a pas attendu la mort de Jean-Baptiste pour commencer le sien. D’où vient donc l’idée selon laquelle Kacou Philippe doit mourir d’abord, avant que frère Christ-Moïse, le Fils de l’homme, ne commence son ministère ?  Jean-Baptiste et Jésus-Christ de Nazareth, ont été envoyés par Dieu en même temps. Ces deux prophètes ont prêché la Parole de Dieu dans le même temps prophétique, et dans le même pays. Jésus-Christ de Nazareth a-t-Il attendu que Jean-Baptiste meure d’abord, avant de commencer à annoncer Son Message, et à exercer Son ministère prophétique du Fils de l’Homme ? Bien sûr que non. Pourquoi donc devrais-je attendre la mort de Kacou Philippe, avant de commencer à annoncer mon Evangile ? Pourquoi devrais-je attendre qu’il meure avant que je ne commence à exercer mon ministère du Fils de l’homme, en ce temps prophétique de l’aube ? Je ne connais pas personnellement Kacou Philippe. Et je bénis Dieu pour cela.

Elisabeth, la mère de Jean-Baptiste, avait six mois de grossesse, quand l’ange Gabriel rencontra la vierge Marie. Après cette rencontre, la vierge aussi devint enceinte par la vertu du Saint-Esprit. Par conséquent, entre la conception de Jean-Baptiste et celle de Jésus, il y avait six mois. Jésus était donc né quelques mois seulement après la naissance de           Jean-Baptiste. Jean-Baptiste n’était âgé que de quelques mois  de plus que Jésus de Nazareth. Vous voyez ! Ils étaient contemporains l’un de l’autre. Ils sont nés à la même époque. Ils ont grandi dans la même époque. Dès leur naissance, ils étaient déjà prophètes. Voilà donc deux prophètes qui étaient sur la terre à la même époque. Et ces deux prophètes étaient  envoyés de Dieu. D’après LUC 3 : 23, « Jésus avait environ trente ans lorsqu’il commença son ministère. » A cette époque, Jean-Baptiste était déjà en activité sur la scène prophétique. Ce fut même Jean-Baptiste     qui baptisa Jésus, le Fils unique de Dieu. Après son baptême, Jésus    commença à prêcher Son Message. En ce temps-là, Jean-Baptiste vivait encore. Vous voyez ! Il commença Son ministère prophétique du Fils de l’Homme du vivant de Jean-Baptiste Son précurseur. Quand Il prêchait, Jean-Baptiste aussi prêchait.

En MATTHIEU 3 : 16-17, il est écrit : «  Dès qu’il eut été baptisé, il sortit de l’eau. Et voici, les cieux s’ouvrirent, et il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voici, une voix fit  entendre des cieux ces paroles : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection. » Frères, ces choses se sont passées du    vivant de Jean-Baptiste. Après cela, «  Jésus fut emmené par l’Esprit dans le désert, pour être tenté par le diable. » Et Il jeûna quarante jours et quarante nuits. Après ce long jeûne, Il commença Son ministère, du vivant de Jean-Baptiste. Jésus-Christ de Nazareth, le Prophète, commença Son ministère du vivant de Jean-Baptiste le prophète. Vous voyez ! Ces deux prophètes de Dieu exercèrent leur ministère dans le même temps prophétique. Jésus-Christ de Nazareth n’a pas attendu que Jean-Baptiste meure, avant de commencer Son ministère. Dieu peut-Il envoyer deux prophètes sur la terre dans le même temps prophétique ? Oui. C’est ici la Manne Fraîche, au travers de l’Ecriture. Dieu n’a-t-Il pas envoyé dans le même temps prophétique Jean-Baptiste et Jésus-Christ de Nazareth ? Si. D’où vient donc l’idée selon laquelle Il ne peut pas envoyer deux   prophètes-messagers à la même époque ? Quel est l’esprit qui inspire une telle doctrine ? Frères, si Dieu veut, Il peut envoyer sur la terre dans un âge donné, autant de prophètes et de messagers qu’Il le désire.

Pendant que Jean-Baptiste, le prophète, prêchait, Jésus-Christ de Nazareth, le Prophète, prêchait aussi. Jean-Baptiste a prêché jusqu’à ce qu’il soit arrêté et jeté en prison. Et le Seigneur a rendu de lui ce témoignage : « Qu’êtes-vous donc allés voir ? Un prophète ? Oui, vous dis-je, et plus qu’un prophète. » (MATTHIEU 11 :9). Pour Jésus-Christ de  Nazareth, Jean-Baptiste était plus qu’un prophète. Il était prophète, et plus qu’un prophète. Et Lui, qui était-il ? Il était aussi prophète et, plus que prophète. C’est ici la Manne Fraîche, la pure Parole. Comme vous pouvez le constater, ils étaient tous les deux prophètes-messagers. Et ils   prêchèrent à la même époque. Du vivant de Jean-Baptiste, le prophète, Jésus-Christ de Nazareth, le Prophète, prêchait et faisait des miracles. Jean-Baptiste, le prophète, avait ses disciples. Et Jésus-Christ de   Nazareth, le Prophète, avait aussi Ses disciples. En effet, en JEAN 3 : 22, nous voyons que Jésus avait des disciples. En JEAN 3 : 25, nous voyons que Jean-Baptiste avait aussi des disciples. Comme vous pouvez le    constater, ces deux prophètes envoyés de Dieu, prêchaient et avaient des disciples. Ils apparurent sur la scène prophétique à la même époque,    bien que Jean-Baptiste commençât avant Jésus. Quelqu’un peut-il me contredire à ce sujet ?

Frères, sachez-le : Dieu peut, s’Il le veut, envoyer un seul prophète et un seul messager sur la terre à une époque donnée. Mais, Il peut également en envoyer plusieurs, selon le bon plaisir de Sa volonté. N’est-Il pas souverain. Ne peut-Il pas faire ce qu’Il veut ? N’a-t-Il pas envoyé, à la même époque Jean-Baptiste et Jésus-Christ de Nazareth ? Jean-Baptiste était un messager de Dieu. Jésus-Christ de Nazareth aussi était un  Messager de Dieu. Et Jésus-Christ de Nazareth n’a pas attendu la mort de Jean-Baptiste pour commencer Son ministère. Pourquoi donc voudrait-on que j’attende la mort de Kacou Philippe pour commencer mon ministère ? En vérité, en vérité, ceux qui tiennent ce genre de propos, veulent tout simplement me diaboliser. Ils veulent dire que Dieu ne m’a pas envoyé, sinon j’aurais attendu que Kacou Philippe meure d’abord, avant que je ne commence mon ministère. Frères, Dieu n’a pas dit à Jésus d’attendre la mort de Jean-Baptiste pour commencer Son œuvre. Il ne m’a pas dit non plus d’attendre la mort de qui que ce soit pour commencer à prêcher Sa Parole. C’est devant vous, à Bouaké, qu’Il m’a dit, à travers deux prophéties : Je te fais Dieu pour ce peuple. Vous voyez ! Il n’a pas attendu la mort de qui que ce soit pour me faire Dieu. Pensez-y ! A Bouaké avant la crise de 2002, Il me dit : Prêche Ma Parole à mon peuple. Et j’ai dit :   Seigneur, quel signe me donnes-tu ? Il me répondit, en disant : Le Signe de la résurrection. Vous voyez ! Le signe qu’Il m’a donné pour pouvoir prêcher Sa Parole, ce n’est ni la mort de Kacou Philippe, ni la mort de qui que ce soit. Le signe qu’Il m’a donné, c’est le signe de la résurrection. Quand j’ai reçu ce signe Divin, je commençai à prêcher la Parole de Dieu. Après m’avoir fait Dieu, Dieu me donna le pouvoir de prêcher Sa Parole. Après m’avoir donné le signe de la résurrection, Il me donna le pouvoir d’annoncer Sa Parole. Frères, souvenez-vous de ce qu’Il me dit : Prêche Ma Parole à Mon peuple. Il ne m’a pas dit de prêcher Sa Parole après la mort de qui que ce soit. Je sais qu’on essaie de montrer que je suis un faux prophète. C’est pourquoi, on dit que je devais attendre dans mon  petit coin que Kacou Philippe meure d’abord. On peut dire tout le mal qu’on veut me concernant, mais je suis dans l’obligation de m’en tenir strictement à la Parole que le Seigneur m’a donnée, en disant : Prêche Ma Parole à Mon peuple.

Dieu peut-Il envoyer deux prophètes sur la terre dans un même temps prophétique ? Oui, Il peut le faire. Et Il l’a déjà fait. Il le fera      encore, en envoyant deux prophètes en même temps en Israël, selon la Parole de l’Ecriture d’APOCALYPSE 11 : 3.

LE CAS DES DEUX PROPHETES D’APOCALYPSE 11 : 3-4

Que dit Dieu dans APOCALYPSE 11 : 3-4 ? « Je donnerai à mes deux témoins le pouvoir de prophétiser, revêtus de sacs, pendant mille deux cent soixante jours » Qui sont ces deux témoins ? Ce sont des prophètes. Ces deux prophètes sont-ils envoyés l’un après l’autre ? Non. Ils sont envoyés en même temps. D’où vient donc l’idée selon laquelle Dieu ne peut pas envoyer deux prophètes en même temps ? Quel est l’esprit qui inspire une telle pensée ? En APOCALYPSE 11 :3, Dieu parle de deux prophètes qui exerceront leur ministère en même temps, à la même     époque et dans le même pays. D’après APOCALYPSE 11 : 4, ces deux témoins sont deux oliviers et deux chandeliers. Ces deux oliviers et ces deux chandeliers, ce sont deux prophètes-messagers de Dieu, envoyés sur la terre en même temps. Ces deux prophètes-messagers de Dieu prêcheront dans le même temps. Ces deux hommes de Dieu seront revêtus à la fois de l’Esprit de Moïse et de l’Esprit d’Elie. En ce temps prophétique de l’aube, un homme est revêtu de ces deux Esprits : L’Esprit de Moïse et l’Esprit d’Elie. Souvenez-vous que Dieu m’a fait Moïse. Je ne suis pas Moïse l’Hébreu. J’ai été fait Moïse par Dieu. Cela veut dire que l’Esprit de Moïse a été fait chair en moi. Cet Esprit, est devenu un simple homme en moi. C’est ici la pierre d’achoppement. Souvenez-vous également de cette   Parole de Dieu qui est venue à moi, en ces termes : Le Dieu d’Elie est sur toi. Le Dieu d’Elie, c’est l’Esprit d’Elie. Comme vous pouvez le  constater, je suis revêtu à la fois de l’Esprit de Moïse et de l’Esprit d’Elie. Ces deux Esprits reposeront puissamment sur les deux prophètes que Dieu enverra sur la terre, conformément à la Parole de l’Ecriture  d’APOCALYPSE 11 : 3. Ayant la révélation de la véritable Parole de Dieu, pouvons-nous encore dire que Dieu ne peut pas envoyer deux     prophètes en même temps ? Qu’en est-il de l’apôtre Pierre et de l’apôtre Paul ?

LE CAS DE PIERRE ET DE PAUL

Pierre et Paul étaient-ils prophètes ? Oui. Ces deux prophètes exercèrent-ils leur ministère en même temps ? Oui. Je sais que l’apôtre Pierre, qui était aussi prophète, avait commencé son ministère avant l’apôtre Paul. Mais, à un certain moment, les deux exercèrent en même temps. Nous allons le prouver dans peu de temps, par les Ecritures. Examinons donc ensemble ce passage : ACTES 15 : 1- 23. Dans ce passage, il est question aussi bien de Pierre que de Paul. Ces deux hommes envoyés de Dieu, étaient des contemporains. Ils étaient du même temps. Pierre prêchait en Israël. Quant à Paul, il exerçait son ministère dans les nations, hors d’Israël. De temps en temps, Pierre exerçait aussi hors d’Israël. Paul aussi exerçait de temps en temps en Israël. Mais, notre préoccupation est de savoir si Dieu peut envoyer deux prophètes sur la terre, en même temps. A cette question, nous répondons oui, sans ambages. Car Dieu envoya sur la terre, dans le même temps deux prophètes et deux messagers : Pierre et Paul. Et les deux avaient les clés du Royaume des cieux et les Paroles de la vie éternelle. C’est ici la Manne Fraîche, la pure Parole.

Que dit l’apôtre Pierre, dans ACTES 15 : 7 ? « Hommes frères, vous savez que dès longtemps Dieu a fait un choix parmi vous, afin que par ma bouche, les païens entendissent la parole de l’Evangile et qu’ils crussent. » Vous voyez ! Dieu l’a donc envoyé. Maintenant voyons ce que le Seigneur dit à Paul, dans ACTES 13 :47 : « Je t’ai établi pour être la lumière des nations, pour porter le salut jusqu’aux extrémités de la terre. » Vous voyez ! Dieu l’a aussi envoyé. Pendant que l’apôtre Pierre prêchait, l’apôtre Paul aussi prêchait, à la même époque. Et ils étaient  prophètes et messagers de Dieu. Dieu peut donc envoyer sur la terre, à une même époque, deux prophètes-messagers. C’est ici la Manne Fraîche, la pure Parole à laquelle vous faites bien de prêter attention.

Pierre et Paul se connaissaient-ils ? Oui. Ils étaient du même temps. En GALATES 2 :11-14,  l’apôtre Paul parle de l’apôtre Pierre. Vous voyez ! Ils se connaissaient. Ils étaient de la même époque. Quand Dieu a appelé Paul au ministère, l’apôtre Pierre était déjà en activité. Maintenant, Paul a-t-il attendu la mort de Pierre pour commencer son  ministère ? Bien sûr que non. Pourquoi donc voudrait-on que j’attende la mort de Kacou Philippe pour commencer à prêcher mon Evangile, la Manne Fraîche ? Jésus a-t-Il attendu la mort de Jean-Baptiste avant de commencer Son ministère ? Non. Paul a-t-il attendu la mort de Pierre avant de commencer à prêcher son Evangile ? Non. Pourquoi diantre voudrait-on que j’attende la mort de  Kacou Philippe avant de commencer à exercer mon ministère ?

Qu’il me soit permis de clore cette prédication en parlant de ce qui s’est passé sur la montagne de la transfiguration. Sur cette montagne se trouvaient Moïse, Elie et Jésus transfiguré. Nous savons tous que Moïse et Elie étaient des prophètes de Dieu. Ils étaient envoyés de Dieu sur la montagne de la transfiguration avec un message pour Jésus qui était aussi prophète.  Frères, nous voilà en présence de trois prophètes qui étaient en même temps sur la montagne de la transfiguration. Frères, ces trois prophètes étaient sur cette montagne en même temps. Qu’on ne me dise donc pas que Dieu ne peut pas envoyer deux prophètes en même temps. Dieu a envoyé en même temps sur la montagne de la transfiguration, sur la terre, deux prophètes : Moïse et Elie. Lisons à cet effet, LUC 9 : 29-31 : « Pendant qu’il priait, l’aspect de son visage changea, et son vêtement devint d’une éclatante blancheur. Et voici, deux hommes s’entretenaient avec lui : c’étaient Moïse et Elie, qui, apparaissant dans la    gloire, parlaient de son départ qu’il allait accomplir à Jérusalem.» Vous voyez ! Moïse, le prophète, et Elie, le prophète, étaient sur la terre dans le même temps. Ils avaient parlé avec Jésus de Sa mort. Sur cette montagne, Moïse et Elie, exercèrent leur ministère, en même temps, en parlant avec Jésus de Son départ pour Jérusalem. Ce jour-là, ces deux prophètes envoyés de Dieu, exercèrent en même temps leur ministère, en présence du Fils de l’Homme, le Seigneur Jésus-Christ.

Dieu peut-Il envoyer dans un âge donné deux prophètes ? Oui, Il peut le faire, selon le bon plaisir de Sa volonté, et à la louange de Sa   gloire.


KACOU PHILIPPE EST-IL LE CADAVRE ?

Frères, avant de clore, je voudrais, avec la permission de Dieu, poser cette question capitale :

Kacou Philippe est-il le cadavre autour duquel doivent s’assembler les aigles ? La réponse, bien sûr est non. S’il n’est pas le cadavre dont parle Jésus dans MATTHIEU 24 : 28, les aigles de Dieu n’ont rien avoir avec lui. Il est peut-être le seul prophète aujourd’hui. Peut-être devrais-je     attendre sa mort pour commencer à exercer mon ministère. Mais, est-il le cadavre autour duquel les aigles doivent s’assembler, selon la Parole du Seigneur ? Je sais que depuis que le mystère du cadavre est révélé par     la Manne Fraîche en ce temps prophétique de l’aube, des soi-disant prophètes vont s’autoproclamer cadavres. L’Ecriture dit : En quelque lieu que soit le cadavre, là s’assembleront les aigles. La question n’est donc pas de savoir si je dois attendre la mort de Kacou Philippe pour commencer à prêcher le Seigneur Jésus-Christ. La question est de savoir s’il est le cadavre dont parle Jésus dans MATTHIEU 24 : 28. Je sais que des usurpateurs s’autoproclameront cadavres afin de donner du crédit à leur      ministère. Laissez-les faire. Ne discutez pas avec eux, afin d’éviter les disputes. Vous savez qui est l’incarnation du mystère du cadavre. Evitez les vaines discussions avec les disciples de Kacou Philippe. Ils sont libres de dire ce qu’ils veulent.

Que Dieu vous bénisse !

Je vous aime

A bientôt

FRERE CHRIST-MOISE, LE FILS DE L’HOMME

 

Recherche

Sondage

Doit-on payer la dîme aujourd'hui ?
 

Partager avec vos amis

Delicious

Friends Online

Powered by EvNix